complement de salaire assurance vie

Complement de salaire grâce à l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat d’épargne et d’assurance qui permet de se constituer un complément de retraite sous forme de revenus réguliers ou de rente viagère.

Ce placement financier permet de répondre à plusieurs objectifs : faire fructifier son épargne pour pouvoir en bénéficier à terme ou la transmettre à ses proches, tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Cet article présente les principaux points à savoir pour un complement de salaire grâce à l’assurance vie.

Vous pouvez bénéficier facilement de ces revenus en mettant en place, au moment de la retraite, des rachats partiels programmés qui consistent à retirer une partie de votre épargne avec un montant et une périodicité fixés à l’avance (le cas échéant, jusqu’à extinction du capital) ; ou en convertissant en rente viagère le capital que vous avez accumulé sur votre contrat d’assurance vie. Cette rente viagère vous garantit des revenus réguliers jusqu’à la fin de votre vie.

Les contrats d’assurance vie à annuités variables peuvent apporter un supplément de ressources avec deux atouts majeurs : leur montant minimum est garanti et elles vous seront versées à vie.

Comme son nom l’indique, avant d’être un placement, l’assurance-vie est un contrat d’assurance. Le dénouement du contrat peut se faire au profit de l’assuré, s’il est en vie à l’échéance prévue, ou bien au profit d’un ou plusieurs bénéficiaires désignés au contrat, en cas de décès de l’assuré avant cette même échéance.

Grâce à sa fiscalité peu élevée, l’assurance vie est souvent désignée comme étant LE placement préféré des français. Multifonction, une assurance vie permet au choix de se constituer un capital, de produire des revenus ou de transmettre un patrimoine.

Les différentes formes d’assurance vie

Il existe deux formes d’assurance vie :

  • En cours de contrat : le souscripteur du contrat d’assurance vie effectue des versements ; il peut récupérer son capital à tout moment et recevoir des revenus ;
  • A la sortie du contrat : le capital (ou une rente) est versé au souscripteur s’il est toujours en vie, ou à une autre personne désignée par le souscripteur (le bénéficiaire du contrat) si le souscripteur est décédé.

Selon le type de contrat d’assurance vie choisi, les fonds versés sur le contrat pendant la période d’épargne peuvent être investis en euros (fonds euros), en obligations, ou en divers actifs financiers appelés unités de compte présentant des profils de risque et de rendement variés. L’assurance vie en euros garantissant une protection totale pour le capital investi et l’assurance vie en unités de compte pour investir dans des actions ou de l’immobilier.

Les avantages de l’assurance vie

L’assurance vie présente une multitude d’avantages, et on apprécie particulièrement la liberté dans la manière de placer son argent. Le placement se fait au choix, c’est-à-dire comme on le souhaite, quand on le souhaite et on le retire de la même manière sans avoir de minimum imposé.

  • L’assurance vie est souple et modulable
  • Le mode de versement, la périodicité, les montants versés sont libres (sous réserve de respecter un versement mensuel minimal)
  • Il n’y a pas de plafond aux sommes investies
  • Le capital épargné peut être récupéré à tout moment par des rachats partiels ou un rachat total, à la différence des produits d’épargne retraite comme le PERP ou le contrat Madelin
  • Les arbitrages effectués pour passer d’un fonds à l’autre ne sont pas taxés
  • La fiscalité dégressive du contrat d’assurance vie
  • Pendant toute la durée de votre contrat d’assurance vie, vos gains sont exonérés d’impôt sur le revenu.

Les limites de ce placement

Cependant, l’assurance vie devient avantageuse si vous attendez 8 années minimum.

L’assurance vie est donc un choix pour placer son argent à long terme ! Plus tôt est débloqué une assurance vie, plus d’impôts seront à payer.
L’assurance vie présente de nombreux avantages (souplesse de fonctionnement, fiscalité avantageuse) mais également certains inconvénients (contrat non transférable, sommes non déductibles pour le calcul de l’impôt sur le revenu).En effet l’assurance vie n’est pas transférable d’une banque à l’autre (mais vous pouvez ouvrir autant de contrats que vous voulez).

Autre mauvaise nouvelle, les gains du contrat d’assurance vie sont soumis aux prélèvements sociaux chaque année lors de leur inscription en compte (au taux de 15,5 %).

Et dernière chose, dans la plupart des contrats d’assurance vie, le montant de la rente viagère est calculé lors de la liquidation du contrat d’assurance vie. Pendant la phase d’épargne, vous n’avez donc pas de garantie sur le montant de la rente que vous percevrez une fois à la retraite.

Retrouvez les autres articles du dossier « Comment economiser en plaçant son argent et arrondir ses fins de mois » :

« >> Arrondir ses fins de mois avec la bourse »

« >> Arrondir ses fins de mois avec le livret d’epargne »

« >> Comment économiser pour sa retraite avec le PERP »

« >> Arrondir ses fins de mois avec le crowdfunding ou crédit participatif« 

3 réflexions au sujet de « Complement de salaire grâce à l’assurance vie »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.