Comment economiser Complement de salaire

Complement de revenu avec le livret d’épargne

Tout d’abord, vous devez savoir qu’avant de placer votre argent, vous devez impérativement vous constituer une épargne de précaution. Cette dernière va notamment vous permettre de faire face aux imprévus tels que des réparations éventuelles de voiture, une perte d’emploi, ou encore la prise en charge d’un proche. Il faut savoir que si vous ne disposez pas d’une épargne de précaution, votre investissement sera beaucoup plus risqué. Et qui dit précaution, dit livret d’épargne.

Il y a deux types de livrets d’épargne disponibles :

  • les livrets réglementés du type : Livret A/Bleu, PEL, LDD, LEP…
  • les livrets fiscalisés

Ce qui diffère ? La fiscalité du livret bancaire. Les livrets fiscalisés coûtent certes plus cher mais peuvent rapporter plus qu’un livret réglementé ; il existe des livrets qui rémunèrent plus que le livret A (Livret Hello bank, Livret PSA Banque (filiale financière Peugeot Citroën) et Livret Carrefour Banque)…

Globalement un livret d’épargne peut être une bonne solution pour placer son argent car l’argent est utilisable à tout moment et garanti, sécurisé avec un niveau de risque nul. L’autre avantage est au niveau de l’ajustement des versements mensuels pour son épargne en cas de coup dur ou d’imprévus.

Du Livret A, dont le fonctionnement est strictement encadré par les pouvoirs publics, aux comptes sur livret librement commercialisés par les banques ou les établissements de crédit, il existe différents types de livrets d’épargne :

  • Livret A : Produit rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Toute personne, majeure ou mineure, peut être titulaire d’un livret A mais il n’est pas possible d’en avoir plus d’un. Il est plafonné à 22 950 € et son taux d’intérêt annuel est de 0,75 %
  • Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : produit d’épargne rémunéré pour les majeurs ayant leur domicile fiscal en France et les mineurs disposant de revenus personnels et ayant demandé une imposition séparée. Il n’est pas possible d’en avoir plus d’un. Il est plafonné à 12 000 € et son taux d’intérêt annuel est de 0,75 %
  • Livret d’épargne populaire (LEP) : Un compte sur livret d’épargne destiné à aider les personnes disposant de revenus modestes à placer leurs économies dans des conditions maintenant leur pouvoir d’achat. Il est plafonné à 7 500 € et son taux d’intérêt annuel est de 1,25 %.
  • Livret jeune : un produit d’épargne réservé aux jeunes de 12 à 25 ans résidant en France. Il est plafonné à 1 600 € et son taux d’intérêt annuel est librement fixé par les banques, mais est au moins de 0,75 %
  • Compte épargne logement (CEL) : un produit d’épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Il vous permet en plus d’obtenir, sous conditions, un prêt immobilier à un taux privilégié et une prime d’Etat. Avant 2018, les intérêts étaient exonérés d’impôt sur le revenu, mais soumis aux prélèvements sociaux. Depuis 2018 les intérêts des nouveaux CEL sont entièrement fiscalisés et ne vous permettent plus bénéficier de la prime d’Etat. Il est plafonné à 15 300 € et son taux d’intérêt annuel est de 0,50 %
  • Plan épargne logement (PEL) : une épargne bloquée qui vous permet d’obtenir des intérêts et, sous conditions, un prêt immobilier et une prime d’État. Avant 2018 les intérêts du PEL étaient exonérés d’impôt sur le revenu, mais soumis aux prélèvements sociaux. Depuis 2018 les intérêts des nouveaux PEL sont entièrement fiscalisés et ne vous permettent plus de bénéficier de la prime d’État. Il est plafonné à 61 200 € et son taux d’intérêt annuel est de 1%
  • Plan d’épargne retraite populaire (Perp)
  • Livret d’épargne bancaire : Un livret d’épargne est un compte sur lequel les sommes laissées en dépôt produisent des intérêts tout en restant disponibles. Contrairement aux livrets réglementés, il n’y a pas de plafond de dépôt ou de montant maximum à ne pas dépasser pour les livrets d’épargne et Les taux d’intérêt des livrets d’épargne sont fixés librement par les établissements bancaires
  • Compte à terme (CAT) : (ou dépôt à terme) est un compte d’épargne qui offre un taux d’intérêt attractif à condition que les sommes déposées restent indisponibles pendant un certain temps.

Le principal avantage de cette catégorie de placements est de conserver à tout moment la disponibilité des fonds. L’inconvénient, en contrepartie, c’est un rendement faible.

Tous ces produits commercialisés par les réseaux bancaires ont un point commun : le mode de calcul de leur rémunération. Leurs intérêts sont déterminés selon une unique règle, celle du calcul des intérêts à la quinzaine. Maîtrisé, ce mécanisme peut permettre au détenteur d’éviter de perdre du rendement sur ses produits d’épargne. Mieux vaut donc agir en conséquence en choisissant la date de versement qui présente le plus d’intérêt pour maximiser la rémunération des sommes d’argent déposées.

Sur la plupart des livrets proposés, qu’ils soient fiscalisés ou non, les versements sont totalement libres. Pour autant, la date de dépôt de vos avoirs revêt une importance primordiale. La règle des intérêts à la quinzaine consiste à prendre en compte les sommes présentes sur un livret en début de chaque quinzaine, soit le 1er ou le 16 de chaque mois pour calculer les revenus de l’épargne. Ainsi, des versements effectués le 2 du mois ne produisent des intérêts qu’à compter du 16 et les dépôts réalisés le 20 du mois que le 1er du mois suivant.

Quelques conseils :

– Il faut d’abord éliminer toutes les offres comprenant des frais de gestion, privilégier les livrets permettant de bénéficier d’un bon taux de rémunération et les livrets garantissant zéro risque pour l’argent investi.
– Il ne faut prendre que les livrets bancaires où l’argent est entièrement disponible.
– Utiliser des comparateurs de livrets bancaires avant de faire votre choix

Retrouvez les autres articles du dossier « Comment economiser en plaçant son argent et arrondir ses fins de mois » :

« >> Arrondir ses fins de mois avec la bourse »

« >> Complement de salaire grâce à l’assurance vie »

« >> Comment économiser pour sa retraite avec le PERP »

« >> Arrondir ses fins de mois avec le crowdfunding ou crédit participatif »

 

 

(4 commentaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.