Comment economiser gerer son budget

Gerer son budget : comment moins dépenser sur les frais bancaires ?

Selon une récente étude de Deloitte, 6 français sur 10 se disent près à changer de banque. La Fédération bancaire française (FBF) indique une hausse du nombre de recours à la médiation sans essayer de traiter le problème avec leur banque. Les personnes qui rencontrent des difficultés momentanées ne se sentent pas non plus suffisamment accompagnés par leur banque, ce qui n'arrange rien à la perception globale qu'on les français de leur banque.

Une des dépenses mensuelles, pas forcément la plus élevée, mais qui nous agace tous au plus haut point ; les frais bancaires. Sans toujours bien en comprendre l’origine et l’utilité, ces prélèvements sont également difficile à négocier avec sa banque sans avoir à fermer son compte est partir sur les banques en ligne qui ont au moins l’avantage de ne pas facturer de forfait mensuel.

Afin de vous aider à mieux gérer votre budget et à minimiser vos frais bancaires, Jing, votre conseiller financier, vous éclaire sur ces frais. Les comprendre va vous permettre de mieux les gérer.

Gerer son budget : identifier les différents frais bancaires

Savez-vous déjà combien coûte votre compte bancaire ? Qu’est ce qui est gratuit ? Qu’est ce qui est payant ? Qu’est ce qui rapporte ?

Pour savoir combien vous coûte votre compte bancaire, vous disposez de deux éléments :
– D’une part vous recevez tous les ans, généralement en fin janvier, un récapitulatif annuel des frais. Les frais y sont détaillés, service par service : carte bancaire, commission sur virement, intérêt sur compte débiteur, commission d’intervention, cotisation internet…
– Ensuite, depuis juillet 2011, un récapitulatif des frais mensuels liés au fonctionnement de votre compte est inscrit sur le relevé que vous recevez chaque mois. Les frais bancaires sont signalés par des codes visuels pour faciliter leur identification. Il sera donc judicieux de bien les lire et de savoir si les services facturés vous semblent adaptés ou non.

Bien souvent la banque vous propose un package intégrant un bouquet de services comme la carte bancaire, le découvert autorisé, la gestion de ses comptes par internet, l’assurance perte ou vol de la carte… regroupés pour un prix forfaitaire. Le prix est en général inférieur à ce qu’il faudrait payer service par service. Vous n’utiliserez cependant qu’une partie des services compris dans le « package » alors que vous en aurez payé la totalité. A vous de voir si cela vous est vraiment utile. Parfois mieux vaut prendre chaque option à la carte plutôt que de souscrire à un package qui ne correspond pas à vos besoins.

Certains frais sont fixes comme la cotisation de la carte bancaire. On connaît d’avance son montant annuel, il en est de même pour l’assurance perte ou vol ou l’accès à votre compte par internet. Et certains frais sont par nature variables en fonction de l’utilisation de votre compte comme par exemple les frais éventuellement facturés lors d’un virement sur un autre compte détenu dans un autre établissement bancaire, les paiements et retraits étrangers ou encore les agios c’est à dire les intérêts perçus par votre banque si vous êtes à découvert.

Les commissions d’intervention sont également un poste qui peut se révéler très coûteux pour ceux qui gèrent mal leur compte. C’est une somme forfaitaire qui est prélevé par votre banque lorsque le compte n’est pas suffisamment provisionné ou que le découvert maximum a déjà été atteint. Cette somme s’ajoute aux agios et aux frais d’envoi de courrier. Elle s’applique à chaque opération acceptée au-delà du découvert et son coût varie en moyenne de 6 à 8 euros. Si vous avez une dizaine d’incidents de paiement dans un mois, l’addition peut être salée.

Parfois les retraits d’argent opérés sur des distributeurs d’une autre banque que la vôtre sont également facturés au-delà d’un certain nombre d’opérations. Pour ceux qui ont du mal à gérer leurs comptes, il peut être utile de changer de carte bancaire avec une carte à autorisation systématique. Si le compte n’est pas suffisamment approvisionné, le paiement est refusé. Cela évite les mauvaises surprises et les frais répétés. Toutefois cette carte représente quelques contraintes. Impossible de l’utiliser au péage ou dans certains parkings car ces automates ne sont pas équipés pour effectuer des demandes d’autorisation. Elle est également refusée par les loueurs de voitures, mal acceptée dans les hôtels, dans les agences de voyages.

Soyez donc attentifs aux frais qui sont désormais bien plus faciles à contrôler chaque mois. En cas de dysfonctionnements répétés, ne tardez pas à prendre rendez-vous avec votre conseillé pour faire le point et trouver des solutions pour réduire ces frais. Profitez-en pour poser quelques questions qui vous permettront de mieux gérer votre compte et donc votre budget.

Dépenser moins sur les frais bancaires en comparant

Avant de prendre votre décision, choisissez bien votre banque, comparez les services qui vous sont proposés, leurs prix, leurs qualités et l’adaptation à vos besoins. Les frais bancaires (par exemple le coût mensuel pour la tenue du compte), les produits proposés, la facilité d’accès à la banque et les heures d’ouverture sont notamment des éléments importants à prendre en compte. Vous pouvez consulter les sites des banques sur Internet, les sites ou les dossiers comparatifs.

Comparer les « services standard »

Depuis 2011, les banques doivent faire figurer un « extrait standard des tarifs » en tête de leurs brochures tarifaires et en bonne place sur leurs sites internet. Il répertorie les tarifs de 11 produits et services parmi les plus couramment facturés, le 11ème tarif (les frais de tenue de compte) ayant été ajouté en 2014.

Cette liste doit faciliter la comparaison des tarifs d’une banque à l’autre. Attention toutefois, les tarifs affichés sont « hors offre groupée de service ». Ils sont donc différents de ceux offerts dans un package.

Dans certains cas, vous pourrez même négocier les frais que vous payez. Certains frais bancaires sont négociables. Il est par exemple possible d’obtenir une ristourne ou la gratuité pour la carte bancaire associée à un compte. De même les frais de tenue de compte sont négociables. Dans certains cas, se tourner vers une banque en ligne est une excellente opération puisqu’elle ne facture pratiquement pas de frais à ses clients.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.