Augmenter un peu son budget familial loisirs avec les chèques vacances

Les chèques vacances, un plus dans votre budget familial !

Vous avez en votre possession des chèques-vacances ANVC et n’arrivez pas à les dépenser ? Ces derniers s’accumulent dans un tiroir et vous ne savez pas quoi en faire ? Jing vous explique comment les dépenser afin de bien en profiter et équilibrer votre budget familial.
C’est quoi un chèque-vacances ANVC ?

En effet, créé en 1982 par l’ANCV (Agence Nationale des Chèques-Vacances) pour lutter contre toute forme d’exclusion et pour aider le plus grand nombre de personnes et de familles à partir en vacances, les Chèques-Vacances permettent de payer de nombreuses dépenses liées aux vacances et aux loisirs. Vous pouvez ainsi alléger l’apport dans votre budget familial.
Le salarié paye une partie de ses chèques vacances et l’entreprise, l’autre. Ils se présentent sous forme de chéquier constitué de coupures de 10, 20, 25 et 50€ apportent un sacré coup de pouce à votre budget vacances ou tout simplement votre budget familial, car ils peuvent même être dépensés dans des achats non liés aux vacances.
Les chèque-vacances sont un coup de pouce non négligeable au pouvoir d’achat.

Les bénéficiaires des chèques vacances sont :
• Les salariés du privé ou les fonctionnaires selon les critères sociaux de chaque organisme. Un Chèque-Vacances est toujours cofinancé, une partie est payée par l’entreprise (maximum 80 %), et l’autre partie par le salarié (minimum 20 %).

• Les familles et les personnes disposant de faibles revenus, voire des personnes à la retraite. La CAF peut attribuer des chèques-vacances sous certaines conditions.
Les chèques vacances sont acceptés par une liste importante de professionnels du tourisme, des vacances, loisirs, voyages mais également de la culture. Ces professionnels doivent avoir signé une convention avec l’ANCV.
Valables deux ans après leur année d’émission, ils peuvent même encore être échangés dans les 3 mois qui suivent la date d’expiration.

Vous pouvez utiliser les chèque-vacances pour :

• Voyager.

La plupart des acteurs du tourisme acceptent les chèques vacances. En effet, les voyagistes en ligne vous le permettent également. On peut donc régler une partie de ses vacances en chèques-vacances ANCV. De nombreuses autres agences de voyages acceptent les chèques vacances. Vous pourrez voir donc votre budget familial dédié aux vacances s’augmenter grâce à ces chèques.

• les transports

Peu importe le mode de transport utilisé, les chèques vacances peuvent nous servir à payer une partie (ou la totalité) du transport.
– Pour les péages sur les autoroutes le paiement direct par chèques-vacances n’est plus autorisé lors du passage au péage mais il est tout de même possible de créditer ses chèques-vacances sur un badge de télépéage, baptisé « Libert-t Vacances ». Vous pouvez régler grâce au badge.

– Pour la SNCF, il est en effet possible de payer ses billets de train SNCF (TGV, TER, Intercités) avec des chèques vacances. Sauf pour les déplacements en Île de France, les trajets internationaux, les abonnements de travail et les prestations globales incluant des services autres que la SNCF.

– La plupart des compagnies aériennes dont Air France acceptent les chèque-vacances. Vous pouvez régler vos billets avec des chèques-vacances dans les agences Air France ou aux comptoirs Air France de certains aéroports

– La plus part des compagnies de transports maritimes acceptent également les chèque-vacances.

• L’hébergement

Nuit en gîte, en maison d’hôte, à l’hôtel, location meublée à la semaine… Dans le domaine de l’hébergement également, la plupart des professionnels du tourisme acceptent les chèques vacances. Il est aussi possible de payer la facture en chèques vacances chez un particulier louant un appartement ou une maison pour les vacances (si ce dernier les accepte). On peut même découvrir des lieux insolites avec les chèques vacances : une nuit en roulotte, dans une yourte ou dans une cabane perchée dans les arbres… Plus besoin de se limiter à ce que peut vous permettre votre budget familial de vacances.

• Les sorties culturelles

Musées, monuments historiques, châteaux, visite à l’Opéra, sortie au théâtre, Festival… On peut régler de nombreuses activités culturelles avec des chèques vacances. Il ne faut pas avoir peur de demander en amont si telle ou telle entité accepte les chèques vacances.

• Les loisirs.

Une multitude d’activités sportive peuvent être réglé avec des chèques vacances. Par exemple une après-midi accro-branche, apprentissage du surf ou du ski nautique, randonnée en VTT, saut à l’élastique, rallye autoroutier…. Et bonne nouvelle pour les amateurs de centres de remise en forme et de thalassothérapies : les chèques vacances y sont aussi les bienvenus.
Ainsi, les séances de cinéma sont considérées comme une prestation de service donc il est tout à fait envisageable de régler sa séance avec des chèques vacances dans certains cinémas Gaumont-Pathé ou Cinéville… En revanche, votre titre ANCV ne sera pas accepté si vous souhaitez acheter du pop-corn, des bonbons, une boisson ou une glace pour agrémenter votre séance !
Pratique pour profiter de loisirs à prix réduits

• Les restaurants.

Pour payer l’addition, il n’y pas que les tickets restaurant. Les chèques vacances sont eux aussi un moyen de paiement particulièrement utilisé l’été par les vacanciers. Fast Food (Mc Donald, snacks, relais d’autoroute, salons de thé, brasserie…
Vérifiez tout de même avant de rentrer dans le restaurant qu’un autocollant ANCV est bien présent sur la devanture du restaurant.

• La colo du petit dernier

Envoyer le dernier de la fratrie en colonie de vacances et payer en chèques vacances ? C’est possible. Plusieurs organismes les acceptent en France et à l’étranger. Parmi eux : 2M – Mer et Montagne, ARPEJ ou Croq Vacances.

Vous ne pouvez pas utiliser les chèque-vacances pour :

• Acheter du carburant :

Vu que le carburant est un bien de consommation et non une prestation de services, il ne sera pas possible de payer avec des chèque-vacances même si et même si le carburant est indispensables en cas de départ en vacances en voiture.

• Les prestations Airbnb :

Le site de location entre particuliers ne permet pas de régler la location de maison ou d’appartement par chèque-vacances.

Découvrez nos bons plans voyage ici

• Acheter des articles de sport chez Décathlon ou Go sport et autres magasins de sport:

Les produits proposés dans les enseignes sportives ne sont pas considérés comme des prestations de service. C’est comme pour le carburant. Même s’ils concernent les chaussures de randonnée ou le masque de plongée et le tuba qui vous serviront pendant vos vacances en famille vous ne pouvez pas payer avec vos chèque-vacances.

NB :
– Enfin sachez qu’il est possible de reconnaître les enseignes acceptant les chèques vacances grâce à l’autocollant apposé sur leur vitrine.
– L’organisme (restautant, cinéma, centre d’activité) n’est pas dans l’obligation de vous rendre la monnaie sur un chèque vacances.

Gerer son budget : comment economiser sur l’eau chaude

Voici donc des astuces qui vous permettront de faire la chasse aux gaspillages et donc d’economiser sur votre facture d’eau chaude.

Comment economiser grâce à de petits équipements

Il est évident que si vous voulez economiser sur l’eau chaude, consommez moins d’eau !

La première chose à faire, c’est donc de ne pas faire couler l’eau inutilement afin de réduire sa facture d’eau. Mais il existe aussi des dispositifs à adopter afin de réduire la gaspillage. Investissez dans de petits équipements simples à installer qui peuvent vous aider à économiser l’eau chaude.

Par exemple :

  • Les mousseurs : Pour faire des économies d’eau, que ce soit sur le plan budgétaire ou écologique, pensez à réduire le débit de vos robinets. Pour cela, complétez vos installations sanitaires avec des économiseurs d’eau type mousseur et/ou brise-jet. Installés au bec de robinet, ils réduisent la consommation d’eau de 30 à 70%. Ces dispositifs, constituant la solution la moins onéreuse pour économiser l’eau à la maison. En mélangeant l’air et l’eau, ils n’atténuent pas le confort d’utilisation. Mais ils peuvent réduire par deux le débit d’un robinet standard.
  • Le mitigeur thermostatique pour chauffe-eau mélange automatiquement l’eau chaude du chauffe-eau à l’eau froide de l’alimentation. Il fournit et stabilise une eau mitigée à la température choisie et économise l’eau chaude car les canalisations ne sont remplies que d’eau mitigée. Une grande réserve d’eau chaude reste disponible. En offrant des débits et des températures stables, les mitigeurs promettent une diminution de la consommation d’eau de 10 à 20 %. Et jusqu’à 40 % pour les thermostatiques fournissant l’eau à température préréglée. S’ils sont dotés de réducteurs de débit (une butée qu’il faut franchir pour atteindre le flux maximal), les mitigeurs permettent de réaliser des économies d’eau encore plus conséquentes.

Moins dépenser sur la consommation du chauffe-eau

Si vous devez changer de chauffe-eau, faites attention à ne pas surévaluer vos besoins ce qui entraînerait une consommation inutile. On estime généralement qu’un ballon doit produire 40 litres par jour et par personne. Les nouvelles générations de chauffe-eau peuvent vous faire économiser jusqu’à 20 % sur la facture d’eau chaude. Grâce à quelques astuces telles : la visualisation en temps réel de la quantité d’eau chaude restant disponible ; le mode absence ; la programmation d’une quantité d’eau chaude correspondant aux besoins réels du foyer ; l’adaptation automatique à vos habitudes de vie ; ou encore le déclenchement automatique du cycle de chauffe pendant les heures creuses.

Le chauffe-eau est l’équipement le plus énergivore : selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le poste de l’eau chaude sanitaire occupe une part d’environ 15 % sur le budget global de l’électricité :

  • Nettoyez et contrôlez votre chauffe-eau ou ballon à eau chaque année ! Vous éviterez ainsi la formation de calcaire qui peut fortement réduire le débit d’eau chaude, et prolongerez la durée de vie de votre appareil
  • Baissez la température à l’intérieur du ballon. La température recommandée à l’intérieur du ballon est comprise entre 50°C et 55°C. En l’abaissant à ce niveau, vous pourrez déjà réaliser des économies intéressantes sans faire une croix sur votre confort.
  • L’achat d’un chauffe-eau neuf et plus performant, de même, aura un impact très perceptible sur votre facture d’électricité si votre ancien équipement était vieillissant.
  • Installez un nouveau modèle plus économique
  • Coupez l’alimentation électrique du chauffe-eau pour les longues périodes d’absence
  • Isolez les parois du chauffe-eau
  • À défaut d’investir dans un nouvel appareil plus performant, l’ajout d’une fine couche d’isolant autour du chauffe-eau peut déjà apporter une réelle différence et diminuer votre facture d’électricité
  • Optimisez son emplacement. Plus votre appareil est situé près des points d’eau chaude, moins vous perdez de chaleur durant la circulation de l’eau.

Comment economiser en changeant de comportement

Vous rêvez de vous plonger dans un bain chaud en rentrant chez vous après une rude journée hivernale ? Mais si la plupart des douches consomment de 15 à 20 litres d’eau par minute, certains modèles sont encore plus consommateurs

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas de supprimer ce petit plaisir, mais de privilégier les douches au quotidien. En effet, en prenant un bain, vous consommez 200 litres en moyenne, contre 60 à 80 litres avec une douche, à condition bien sûr de ne pas laisser couler l’eau durant une demi-heure !

Attention toutefois aux ciels de pluie qui sont très consommateurs en eau. Certains pommeaux de douches, comme les douchettes à turbulence, diminuent le débit de moitié sans pour autant atténuer le rinçage ou le confort de la douche. Vous pouvez par exemple remplacer votre pommeau de douche classique par un limiteur de pression, également nommé douchette économe. Autre solution : installer un régulateur de débit entre le robinet et l’origine du flexible.

Moins dépenser sur votre facture d’eau grâce au lave-vaisselle

Laver sa vaisselle à la main consommerait 42 litres d’eau en moyenne tandis que certaines lave-vaisselles annoncent moins de 10 litres d’eau par cycle. Difficile de faire mieux ! Regardez bien l’étiquette énergie pour choisir un appareil vraiment économique (de préférence classé A). Et bien sûre, essayez de laver à basse température.
Sauf exception, votre linge et votre vaisselle ressortiront tout à fait propres en réglant vos machines sur des températures basses, à 30°C ou 40°C. Sinon, si vous le pouvez, raccordez le lave-vaisselle directement à l’eau chaude : vous consommerez alors moins d’électricité.

Mais n’oubliez pas que les lave-vaisselle et lave-linge sont deux postes importants de consommation d’eau. Pour optimiser leur utilisation, pensez à bien les remplir avant de les mettre en route. Par ailleurs, enclenchez la touche « éco » qui permet à la fois de réduire la consommation d’eau et d’énergie.

Autres astuces

Quelques astuces pour compléter cet article :

  • Comment economiser grâce à la tarification économique : si vous utilisez un cumulus à un tarif heure creuse, vous utiliserez dans la journée l’eau réchauffée la nuit à l’heure où l’énergie est la moins chère. Ça vous fera gagner 40 % d’économies.
  • Comment economiser grâce aux énergies renouvelables : Soleil, aérotherme, géothermie, les énergies renouvelables peuvent chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire. Si certains équipements servent aussi bien au chauffage qu’à la production d’eau chaude (chaudière bois, pompe à chaleur…), d’autres systèmes sont indépendants. A l’instar du chauffe-eau thermodynamique qui est équipé d’une pompe à chaleur autonome, ou du chauffe-eau solaire individuel. Diminuant d’environ 60 % la consommation d’énergie fossile, l’achat de ces équipements donne droit à un crédit d’impôt.
  • Conservez les calories : afin de limiter les pertes de chaleur, mieux vaut installer la production d’eau chaude le plus près possible des lieux de puisage, voire même multiplier les générateurs. Pensez aussi à calorifuger, c’est-à-dire à isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire circulant en dehors des volumes chauffés (cave, garage…)
  • Toilettes : les économies énergétiques les plus facilement réalisables concernent vos toilettes. En effet, chaque chasse d’eau coûte en moyenne 0,34 €, soit quasiment 40 € par personne et par an. En équipant vos chasses d’eau d’un système à double commande, vous réduirez facilement leur consommation.
  • Faites la chasse aux fuites : les fuites d’eau dans une habitation ne sont pas rares. Et un très léger filet d’eau peut se comptabiliser en centaines de m3 sur une année. Pensez donc à vérifier si vous n’avez pas des fuites.

 

Bon plan astuce : 3 millions de billets à moins de 40 euros

 

Comme à son habitude, Jing partage avec vous un bon plan astuce pour vous faire plaisir et vous aider à profiter de la vie 😀😎🚂

Des billets pas chers à saisir rapidement !

Vous avez envie de partir en vacances ? de vous évader le temps d’un week-end ? Vous cherchez un bon plan astuce  pour ne pas payer une fortune ? les promos de l’été proposées par la SNCF vont donc vous redonner le sourire.

Dans le contexte de grève de cheminots de la compagnie, la SNCF lance une opération de reconquête de ses clients avec des billets de TGV à petits prix tout l’été et des prix cassés sur les cartes de réduction. Le patron de la SNCF Guillaume Pepy sort les gros moyens pour fidéliser les usagers du train et mène une opération séduction qui ne peut que nous plaire.

Pour quand !

Entre le 15 mai et le 31 août, trois millions de billets de TGV , Intercités, OUIGO et trains internationaux à moins de 40 euros sont mis à disposition des voyageurs.

Vous pouvez trouver donc des billets à 15, 20 ou 25 euros sur toutes les lignes jusqu’en fin d’été. A vous les Paris-La Rochelle à 40 euros en TGV, Paris-Clermont à 34 euros en Intercités, ou encore Paris-Marseille à 30 euros en OUIGO !

Vous pourrez rejoindre Londres dès 39 euros grâce à 25 000 billets Eurostar disponibles depuis Paris, Lille ou Calais. Des TGV Lyria sont quant à eux proposés à partir de 35 euros pour rejoindre Genève, Lausanne ou encore Zurich.
Mais attention La promo s’applique qu’à des trajets effectués entre le 1er juin et le 31 août 2018. N’oubliez pas de faire vite car les premiers arrivés, premiers servis !

La bonne nouvelle ne s’arrête pas là car à partir du 23 mai jusqu’au 15 juin, la SNCF solde toutes ses cartes de réduction à un tarif préférentiel: un tarif unique de 29 euros sur les cartes Jeune (au lieu de 50 euros), Senior + (au lieu de 60 euros), Enfant (au lieu de 75 euros) et Week-end (au lieu de 75 euros).

Un vrai bon plan astuce ?

A noter, la période d’achat des cartes à 29 € s’étend du 23 mai au 15 juin. Ne nous y trompons donc pas ; elle vise surtout à séduire de nouveaux abonnés. En effet, cette promotion ne  vous intéressera  certainement pas si votre renouvellement est en fin d’année. Il s’agit donc plus d’un effort visant à brosser les clients mécontents des grèves dans le sens du poil.

Seuls les détenteurs de cartes arrivant à échéance entre mai et juillet ont intérêt à profiter de cette promotion, ce qui concerne seulement 25 % des clients!

Merci qui ? merci Jing !

Comment economiser sur son contrôle technique

Jing est de retour pour vous montrer comment économiser sur son contrôle technique !

Avant toute chose, il est important de savoir que les règles du contrôle technique changent à partir du 20 mai 2018 avec l’entrée en vigueur d’un arrêté du 2 mars 2017.

Parmi les mesures à retenir, cet arrêté prévoit notamment :

  • d’augmenter le nombre de contrôles passant de 123 points à 133 et toutes les pièces du véhicule sont concernées ; carrosserie, direction, freinage, éclairage, suspensions, rétroviseurs, ceintures, plaques d’immatriculation
  • de créer un 3e niveau de défaillance appelé niveau critique. Par exemple, les feux stop défectueux font partis de ce niveau. Globalement, cela signifie que le nombre de défaillances peut augmenter significativement
  • de réduire la validité du contrôle technique au jour du contrôle si une défaillance critique est observée

Il est donc important de vous occuper de votre contrôle rapidement si vous deviez le faire prochainement.

Un contrôle technique, c’est déjà cher. En moyenne, comptez autour des 66 euros alors une économie est la bienvenue dans ce domaine.
Dans la lignée des bons plans gratuits que Jing partage avec vous régulièrement, en voici un qui devrait vous plaire et qui vous permettra d’économiser un peu d’argent . Il s’agit en effet d’un contrôle technique gratuit !

Quelle recette magique et comment profiter de ce bon plan gratuit ?

Ce bon plan gratuit est proposé par une start up française nommée « cocorico » qui propose sur son site un contrôle technique complétement gratuit.

Cocorico a eu l’idée brillante de développer des partenariats avec les garages, ce qui permet de réduire les frais au maximum et surtout, la startup permet aux assurances, garages, constructeurs automobiles … de mieux comprendre les habitudes de leurs clients. Tout le monde y gagne  !
Le site est très sérieux et apporte des garanties sur le professionnalisme de la démarche :

« Tous les centres de contrôle technique sont sous surveillance administrative de la DRIRE (Direction régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement). On est donc dans l’obligation légale de rendre compte aux ministères de l’Écologie et de l’intérieur. »

« En cas d’avis différent de la part d’un centre de contrôle technique non partenaire, nous nous engageons à prendre en charge le montant des deux contrôles techniques effectués. »

Donc pas de risque de se faire arnaquer !

Comment économiser et obtenir le contrôle technique gratuit ?

Pour profiter de ce bon plan astuce, rendez-vous sur controletechniquegratuit.com et répondez aux questions sur votre véhicule et vos habitudes en matière d’entretien et d’utilisation.  Plus vous remplirez le questionnaire avec précision, moins le contrôle technique vous coûtera cher, et si vous remplissez le questionnaire complètement, vous accédez au contrôle technique gratuit.

Le site vous demande de rentrer votre carte bancaire? Ne vous inquiétez pas ! Il s’agit d’une caution si vous décidez de ne remplir qu’une partie du questionnaire mais également une garantie au cas où ne vous présentez pas au rendez-vous.

Pour les annulations, une fois le rendez-vous pris, vous pouvez :
– Annuler gratuitement jusqu’à 5 jours à l’avance.
– Entre 5 et 2 jours, cela vous coûtera 30% du montant.
– En cas d’annulation à moins de 2 jours, la totalité sera à votre charge.

D’une pierre deux coups !

Cocorico peut également s’occuper de la vente de votre véhicule pour vous. Ce n’est bien sûr pas obligatoire.

Mega bonnes affaires : moins dépenser sur le luxe – achat d’occasion

La qualité, l’élégance, l’exclusivité… telles sont les principaux qualificatifs utilisés par les consommateurs pour décrire le luxe. Pour la plupart d’entre nous, cela reste des produits d’exception et difficilement accessibles, et pourtant, il existe de nombreuses solutions pour se faire plaisir moins cher.

> Voir également l’article sur les bons plans astuces pour l’achat neuf de produits de luxe

Comment faire de mega bonnes affaires sur vos envies de produits de luxe ?

Mesdames, Vous rêvez du sac Chanel tant convoité par les blogueuses ? Les escarpins Valentino vous font rêver mais vous ne voulez pas hypothéquer la maison?
Messieurs, vous flashez sur une nouvelle montre haut de gamme mais vous ne pouvez pas vous permettre de casser votre tirelire en ce moment ?

Alors voici quelques astuces et mega bonnes affaires pour vous faire plaisir sans pour autant vous ruiner.

Depuis quelques années, on observe une forte progression de l’économie collaborative, des plateformes (sites, blogs, applications mobiles) de vide-dressing ou encore des sites de « shopping communautaire » .
Le principe est simplement de l’achat d’occasion, mais à l’échelle de ce qu’offre Internet, et donc avec des volumes et un choix extrêmement important. Les utilisateurs postent des articles (vêtements, accessoires, bijoux…) qu’ils n’utilisent plus, et souvent les prix sont évidemment bien plus attrayants qu’en boutique puisque déjà portés.

Le plus souvent, vous pouvez trouver des vêtements d’occasion mais aussi des articles neufs, portant encore l’étiquette du magasin (les acheteuses compulsives et dispendieuses qui changent d’avis à peine de retour à la maison se reconnaîtront…)

Toutes les marques sont généralement disponibles,  qu’il s’agisse de prêt-à-porter, de marques de luxe ou de créateurs. Vous pouvez donc trouver des articles pour tous les goûts, des anciennes collections que vous regrettez de ne pas avoir acheté mais aussi côté tailles, puisque l’on trouve des pièces jusqu’à la taille 54, y compris pour les robes de soirée ou de mariée.

Les sites pour de mega bonnes affaires sur le luxe

Vestiaire Collective c’est LE champion du vide-dressing, et pour cause : plusieurs milliers de pièces, plusieurs millions de membres, une communauté internationale et des pièces de luxe triées et vérifiées. Très porté sur le luxe, cette plateforme communautaire propose des milliers d’articles, contrôlés par une équipe d’experts avant leur mise en vente.
C’est une référence pour la vente de vêtements de marque.
Avec des sélections pointues réalisées par des stylistes, on y trouve des pièces de luxe vendues par de vraies fashionistas à prix cassés. On y revend ses pièces de créateur ou on y déniche une merveille introuvable.
Les plus? La catégorie « We Love », qui offre chaque semaine une sélection pointue des nouveaux produits, la mise en place de notifications lorsqu’un article de votre marque préférée est mis en vente et leur application mobile, plutôt bien faite.
Cerise sur le gâteau, les frais de port sont gratuits.

Instant Luxe, un autre site de vide-dressing spécialisé en accessoires de luxe authentifiés. Sacs, bijoux, montres et autres rêves autrement inaccessibles s’y affichent à prix beaucoup moins cher que dans les magasins, avec services VIP pour les membres.

Ugotawish, Un vide-dressing sans commission, est-ce possible ? Leur promesse est d’être le moins cher des sites de revente de vêtements.

Collectorsquare avec tout de même 25% de commission, mais pour une bonne raison : un service de stars ! le site s’occupe de tout, de l’annonce à l’expédition, pour revendre les pièces de luxe à l’international. Et bien sur les marques sont authentifiées.

Prêt à changer un vide-dressing très chic qui ressemble à une boutique de marque de luxe en ligne. Suivi, certifications, contrôles et garanties sont à l’honneur chez Prêt à changer, qui peut même racheter vos vêtements superflus et les revendre à votre place.

eBay Mode le géant de la vente d’occasion en ligne performe aussi côté vide-dressing, sur sa plateforme Mon dressing virtuel. On y trouve tous les styles à tous les prix, partout dans le monde, et même le vide-dressing des principaux influenceurs / bloggers.

Vide Dressing l’un des plus anciens sites de mode d’occasion en ligne. Ce site propose toutes les marques et toutes les gammes à tous les prix. De la mode d’occasion pour toutes, donc, quel que soit le style et le budget, à revendre ou à racheter !

Vinted ? En quelques années seulement Vinted est devenue une référence en matière de mode d’occasion en ligne. Vêtements, accessoires, bijoux et même produits de beauté, le site rassemble une gigantesque gamme d’articles que l’on peut vendre, acheter mais également échanger. C’est un site de shopping communautaire, on publie son annonce en trois clics pour revendre ses articles. Et on achète tout aussi simplement et tout aussi rapidement, en communiquant en direct avec la communauté de vendeuses/shoppeuses. Vous pouvez y dénicher des produits de luxe à produits cassés.

Miladoré, un vide-dressing dédié aux enfants de 0 à 10 ans. Sur ce site vous pouvez acheter des vêtements de marque, d’occasion, jusqu’à -80% du prix de vente en magasin. Tous les vêtements présents dans la boutique sont vérifiés un par un pour vous garantir la meilleure qualité. La plupart des vêtements sont d’occasion mais vous pouvez aussi trouver des vêtements neufs avec étiquette. Les vêtements proviennent à 100% de familles, uniquement des particuliers. Habiller vos enfants avec des vêtements de marque sans vous ruiner, c’est maintenant possible.

Vous pouvez rajouter vos idées dans les commentaires si vous en connaissez d’autres 🙂

 

Comment faire des economies sur son logement

La part des dépenses liées au logement est passé de 12 % dans les années 1960 à près de 30 % en 2014, du fait de la hausse des loyers mais aussi de l’électricité et du gaz, et de l’ensemble des autres charges. Cette progression correspond pour partie à une amélioration des conditions de logement, mais aussi à un enrichissement des bailleurs qui ont augmenté les loyers à qualité équivalente. Il est compliqué ou quasiment impossible de trouver un logement pas cher pour les jeunes actifs, les étudiants surtout dans les grandes villes ; alors comment faire des economies ?

Voici quelques unes des meilleurs astuces et bons plans pour se loger quand on a un petit budget.

Un service comme monnaie d’échange

Le premier bon plan astuce auquel on ne pense pas toujours, c’est de négocier une remise sur le loyer en échange de services / remise en état du logement. Si vous avez des talents de bricoleur, chacun y trouve son compte ; le propriétaire bénéficie de services à prix moins chers qu’en passant par des artisans et vous bénéficiez d’un rabais.

Un autre cas  d’usage pour les étudiants par exemple, car leurs études leurs permettent d’avoir un peu de temps libre. Ils peuvent faire quelques heures de baby-sitting, des aides aux devoirs, du bricolage, le jardinage ou bien d’autres choses…

Autre concept venu d’Espagne et qui fonctionne bien depuis 10 ans, le logement intergénérationnel est encore assez méconnu en France. Il consiste à rapprocher les générations en faisant côtoyer étudiants et retraités. C’est un simple échange de procédé, en contrepartie du temps donné par l’étudiant ou le jeune salarié la personne âgée lui offre un logement gratuit. Ce temps est défini dans une convention d’hébergement, les obligations des deux parties y sont parfaitement déterminées.

C’est un bon moyen de trouver un logement gratuit, tout en tenant compagnie à quelqu’un qui en a besoin

Si vous optez pour des solutions d’échanges de service contre paiement partiel, sachez que le propriétaire doit obligatoirement vous faire signer un contrat de travail car  vous êtes embauché par des particuliers pour effectuer des tâches à domicile contre une rémunération constituée exclusivement d’avantages en nature (logement, nourriture…). Ces avantages doivent impérativement être en rapport avec le travail fourni et leur valeur au moins égale au SMIC.

En gros, il devient alors votre employeur et votre propriétaire en même temps !

Comment faire des economies sur les charges liées au logement

On pense souvent uniquement au loyer quand on parle de dépenses de logement. Mais il faut aussi tenir compte des charges liées (assurance, telecoms, énergie, charges de copropriétés et syndic etc…). Selon l’Insee, ces dépenses sont aussi responsables de l’augmentation du cout total du logement. Alors comment diminuer ses dépenses contraintes ?

Le meilleur bon plan astuce est d’utiliser les comparateurs de fournisseurs que vous pouvez trouver sur Internet :

  • Telecom : jechange.fr, choisir.com…
  • Assurances : Lelynx, lecomparateurassurance.com…
  • Energie : Papernest, Quechoisir, comparateurenergie.fr…
  • Syndics de copropriété : Changersyndics.net, .syndicompare.com…

N’oubliez pas également qu’une autre façon de réduire le coût de ses dépenses annexes c’est de réduire sa consommation. Par exemple en amélioration l’isolation de son logement (voir l’article sur la défiscalisation de ces dépenses : comment economiser sur les impôts).

Autre bon plan astuce

  • Location chez un particulier une ou plusieurs pièces dans sa maison : il faut également que le prix de la location reste compris dans des limites raisonnables ainsi en 2017, le loyer annuel par mètre carré de surface habitable, charges non comprises, ne devra pas excéder 184 € en Ile-de-France et 135 € dans les autres régions. Ce principe peut être peut-être avantageux pour vous mais également pour votre proprio à condition que les deux parties respectent les conditions qu’imposent se nouveaux type de logement.
  • Logement social pour ceux qui peuvent en profiter :  les ressources soient inférieures à un plafond réglementé. Pour obtenir un logement HLM, vous devez vous renseigner auprès de votre mairie ou organisme HLM.
  • Foyers jeunes travailleurs : si vous changez de ville pour une courte période (stage, apprentissage…) vous pouvez trouver un hébergement dans un foyer de jeunes travailleurs pour une durée de 1 à 2 mois. Pour cela  vous suffit de vous rendre à la mairie de votre ville qui vous communiquera les coordonnées des foyers de jeunes travailleurs les plus proches.
    PS : Même si vous résidez dans l’un de ses foyers sachez que vous pouvez bénéficier de l’aide au logement.
  • Résidences universitaires pour les étudiants : voir studify.com

Partagez vos autres idées et bons plans et astuces en commentaires !

 

Comment faire des economies et moins dépenser sur son déménagement ?

Entre 2,5 et 3 millions : c’est le nombre de français qui décident de déménager chaque année. Que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles (notamment la meilleure attractivité de certaines villes), ce sont des projets lourds et souvent coûteux. Alors comment faire des economies sur son déménagement?

La première règle de base est de faire évidemment le maximum soi-même ; 70 % des déménagements se font sans l’aide d’une société. De nombreux français font toutefois appel à des services extérieurs, voici donc quelques astuces qui vont vous permettre de faire des économies lors de votre déménagement.

Comment faire des économies grâce au déménagement

En tout premier lieu, pensez au fait qu’un déménagement est une occasion unique de re négocier tous ses contrats avec vos fournisseurs actuels. Téléphonie, Internet, Energie, Assurance etc… Vous devez profiter de ce moment pour mettre ces sociétés en concurrence et obtenir de meilleurs tarifs. L’assistant personnel Jing vous accompagne dans cette démarche, démarrez tout de suite la conversation !

Moins dépenser sur son déménagement en choisissant bien vos dates

Comme pour les locations de vacances, la saison estivale est une saison haute des déménagements (de fin mai à septembre). C’est la période la plus chargée en déménagements. Pas étonnant que les prix des déménageurs soient de 30 à 40% plus chers pendant ces quatre mois que durant le reste de l’année car ils sont plus sollicités, voire souvent complets. Si il n’y a aucune urgence, privilégiez les saisons creuses (automne et hiver) pour déménager à moindre coût, du moins si vous décidez de faire appel à un déménageur professionnel.

De la même manière, tout le monde veut déménager pendant le week-end pour ne pas avoir à prendre des congés. Les sociétés augmentent leurs tarifs ces jours de la semaine et les déménagements en semaine et hors horaires de bureau reviennent donc bien moins chers.

Comment faire des économies en récupérant des cartons de manière gratuite ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour l’emballage et le transport de vos affaires. Les cartons sont des accessoires indispensables si vous projetez de déménager au tarif le plus bas. De nombreux sites internet proposent la vente et la livraison des cartons de différentes tailles. Mais vous pouvez également vous en procurer gratuitement auprès des restaurants, des commerces ou des supermarchés. Tous les jours, ils en jettent une quantité impressionnante. Pour être sûr d’en avoir, allez faire un tour dans votre supermarché de quartier et n’hésitez pas à discuter avec un responsable de magasin pour lui demander de vous en mettre de côté.

La location des bacs fait aussi partie des options possibles pour transporter vos équipements tout en allégeant vos charges. Contrairement aux cartons, ces contenants ne nécessitent également pas de temps de préparation pour les scotcher etc…

PS : pour les Parisiens, l’association de réinsertion Carton Plein 75, s’est spécialisée dans la collecte des cartons utilisés pour les remettre en vente à très bon prix.

Comment faire des economies sur le transport ?

La méthode la moins coûteuse sera de faire appel à l’ami du cousin de votre oncle qui a une camionnette 😄

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un ami camionneur/livreur/collectionneur d’utilitaires. Dans ce cas, il vous faudra louer un camion ou louer un véhicule sur une plateforme collaborative (Buzzcar, OuiCar, …).

Pensez également aux solutions de self stockage ou de stockage collaboratif si vous avez besoin de garder des meubles en attendant de récupérer les clés de votre nouveau logement. (voir l’article sur la consommation collaborative).

Si vous tenez à utiliser les services d’un loueur classique, privilégiez l’aller simple dans le cas où vous changez de ville pendant votre déménagement. Certains loueurs proposent de choisir l’aller simple plutôt que l’aller-retour, une solution évidemment préférable. Grâce à ce forfait, en évitant d’avoir à ramener votre véhicule de location à sa destination d’origine vous économiserez du temps, de l’argent, et de l’essence.

Il est par ailleurs possible de choisir des itinéraires sans péage (le péage en camion est supérieur à ce que vous payez avec une voiture) pour réduire vos charges. Toutefois, de nombreuses routes ne sont pas praticables en camion de déménagement, passer par un professionnel peut vous éviter des mésaventures.

Un camion pas trop grand! Il faut évaluer le volume d’affaires à transporter, pour éviter les aller-retour ou le gaspiller de place. Pensez aussi à réserver sur internet, les prix y sont plus intéressants (entre 10 et 20% d’économies).

Moins dépenser en privilégiant les transferts de dossier

Eviter les frais d’ouverture de compte! Non négligeables chez des prestataires comme EDF, privilégiez les transferts de dossier  à la réouverture de contrats. Ce n’est pas toujours possible mais pensez-y.

Arrangez-vous avec les précédents occupants de votre nouveau logement pour relever les différents compteurs (électricité, gaz et eau). Il suffit de passer un petit coup de fil aux prestataires en leur expliquant que vous reprenez l’appartement. Vous payerez moins cher que si votre prédécesseur a fermé son contrat et que vous devez en ouvrir un nouveau. Comme déjà dit plus haut, un transfert coûte toujours moins cher qu’une ouverture de contrat.

Comment faire des economies grâce aux aides financières

Dans certains cas, votre employeur peut prendre en charge tout ou partie de votre déménagement. Pensez à vous renseigner auprès de votre employeur. Sinon, il y a les aides de l’état pour vous aider à déménager.

Les CAF proposent des primes dans certaines situations, en particulier si le déménagement intervient à la naissance du 3ème enfant qui permet de toucher près de 1000 €.

Il existe aussi l’aide Mobili-Pass qui peut vous apporter une respiration financière non négligeable.

Enfin, pour les plus démunis, Emmaüs propose dans certaines régions un déménagement pour 400 €.

 

Le saviez-vous ?

  • Les moins de 30 ans se dirigent le plus vers Paris en raison des opportunités professionnelles ou des écoles supérieures
  • Les plus de 30 ans préfèrent la province, et principalement le littoral…
  • Seules 20 % des installations se déroulent à plus de 200 km du domicile actuel
  • Le top 5 des villes les plus attractives :Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Rennes, Nantes

Comment se faire de l argent facilement grâce à vos voyages ?

Il arrive assez souvent que nous souhaitions acheter des produits de beauté, des objets, des marques tendances à l’étranger ou même des médicaments qui ne sont pas disponibles en France. Internet permet d’acheter partout dans le monde grâce à des sites comme ebay, Alibaba, Amazon et bien d’autres encore, mais les frais d’expédition et livraison peuvent être vite dissuasifs…

Au-delà de la simple disponibilité des produits en France, il s’agit de comparer et acheter des produits moins chers en profitant des différences de prix entre pays, de l’évolution des taux de change et des taux de TVA. La marque Apple est par exemple significativement moins chère aux US, l’électronique grand public plus généralement est moins chère dans des villes comme Singapour ou Hong Kong. Et qui ne connait pas quelqu’un qui a profité de son voyage en Espagne pour ramener des cigarettes moins chères ?

Cette grande tendance est confirmée par les études de marché ; Aliresearch (filiale du groupe Alibaba) et Accenture dans une étude parue récemment (Global Cross border B2C e-Commerce Market 2020) prévoit un triplement du marché du commerce cross border (pour les particuliers) entre 2015 et 2020.

Pour les plus chanceux d’entre nous, nous pouvons donc compter sur un ami ou quelqu’un de la famille qui vit à l’étranger et qui prévoit d’y voyager, pour nous ramener le dernier Iphone ou un mac des US. Et pour les autres alors ? Ne vous inquiétez pas, l’assistant personnel Jing peut vous aider en s’appuyant sur des plateformes connectant les acheteurs potentiels aux voyageurs qui peuvent ramener les produits souhaités à des prix réduits. Nous donnons ainsi à tous l’accès aux produits qu’ils souhaitent, dans le monde entier.

Le principe est donc de mettre en relation les acheteurs et les voyageurs pour permettre aux consommateurs d’acheter des produits à prix réduit. Les acheteurs ont donc ainsi accès à des produits étrangers en payant des frais pour acheter et livrer les articles aux voyageurs qui viennent dans leur pays. Bonne idée non ?

Le fonctionnement est simple :
– les acheteurs indiquent le produit qu’ils souhaitent acheter à partir de sites ecommerces internationaux comme Amazon ou Ebay, ou ils renseignent manuellement le lien Internet vers n’importe quel produit avec le prix. Ils peuvent ajouter des remarques sur l’article et indiquer le pays à partir duquel ils veulent l’acheter. Une fois que la commande est reçue, l’acheteur doit examiner et confirmer la demande. Il paye alors le produit plus les frais de livraison.
– Les voyageurs gagnent de l’argent en ramenant et livrant les produits ! Ils partagent la date et la destination de leur vol et lorsque la demande d’un client correspond à la destination du voyageur, ce dernier reçoit une notification avec la demande. Il dispose alors de six heures pour accepter ou rejeter cette demande. En moyenne, par voyage, les voyageurs gagnent jusqu’à 200 €, en livrant plusieurs articles.

Alors, vous attendez quoi pour rentabiliser vos prochains voyages ?

Gerer son budget : comment moins dépenser sur l’électricité ?

Chaque mois une bonne partie de votre budget global est consacré aux dépenses domestiques et notamment à l’électricité. Mais savez-vous d’où vient principalement votre consommation ? Savez-vous ce que vous coûte annuellement votre réfrigérateur, votre télévision etc… ? Voici quelques chiffres clés sortie d’une étude qui date un peu mais qui reste d’actualité et qui peut vous éclairer et vous aidez à mieux gerer son budget.

2 Français sur 3 estiment que leurs factures d’électricités sont trop chères (source Energie-info).

Etat des lieux

Avant toute chose, voici un état des lieux des principaux appareils domestiques utilisés par les français et leur facture énergétique annuelle. A noter que le chauffe-eau n’est pas inclus dans cette étude et il s’agit certainement du poste le plus important de dépense d’électricité.

consommation énergétique appareils domestiques

Nous pouvons voir que le top 5 des appareils dont la consommation coûte le plus cher est le suivant :

  • Televiseur (plasma) : 57 euros par an (le LCD coûte moins cher, 18 euros par an)
  • Boitier Adsl / box TV : 43 euros par an
  • Réfrigérateur : 34 euros par an
  • Lave-Linge : 32 euros par an
  • Lave-Vaisselle :27 euros par an

Auquel il faut donc rajouter le chauffe-eau, qui représente entre 100 et 200 euros par an selon la taille de la famille (800 kwh / an / personne).

Alors ? Comment moins dépenser sur l’électricité ?

Voici quelques une des meilleures astuces et bons plans pour gerer son budget factures d’électricité :

Comparer pour mieux gerer son budget électricité

Le Premier geste à faire est de comparer les options tarifaires et les offres des fournisseurs.

Le fournisseur historique est EDF mais sachez que GDF Suez, Direct énergie ou bien d’autres, peuvent vous faire économiser près de 8 % sur le prix du kWh d’électricité HT.

Pour connaitre toutes les offres à votre disposition vous pouvez utiliser les comparateurs de prix d’électricité sur Internet.

Comment moins dépenser grâce aux objets connectés

Ils sont apparus sur le marché il y a quelques années et de plus en plus de personnes les adoptent ; il s’agit des boitiers permettant de suivre de près sa consommation d’énergie électrique, souvent à partir de son smartphone. Vous pouvez ainsi contrôler votre consommation d’énergie et comprendre quels sont les appareils qui sont les plus gourmands chez vous. Deux exemples parmi d’autres sur ce sujet ; Smappee et Spara. Plus d’informations sur leur site internet.

Les petits gestes malins

Quelques gestes importants pour diminuer votre consommation :

Moins dépenser sur le Chauffage :

– investissez dans une bonne isolation thermique pour garder la chaleur déjà présente dans votre maison
– Evitez de surchauffer : il vaut mieux garder la température ambiante dans les pièces de la maison (c’est-à-dire entre 16 et 19 °c)
– Entretenez régulièrement vos équipements en les vérifiant et en les nettoyants

Moins dépenser sur le chauffe-eau :

– Préférez prendre les douches aux bains
– N’utilisez pas de l’eau chaude brulante, optez pour une eau entre 55 et 60 °c
– Installer des équipements visant à réduire la consommation d’eau comme des mitigeurs thermostatiques : ces robinets à une tête et poignée centrale font baisser jusqu’à 30 % la consommation d’eau de vos robinets, soit 0,1 à 0,2 € d’économie par minute. On en trouve de 10 à 70 € ou encore des mousseurs hydroéconomes : ils permettent de diminuer le débit du robinet d’environ 12 L/minute à 7 L/minute, soit environ 0,1 € par minute. Un mousseur coûte entre 5 et 10 €..

Moins dépenser sur le fonctionnement de la cuisine : (autre poste qui représente 7% des dépenses)
– Couvrez vos casseroles lorsque vous faites bouillir de l’eau puisque cela divise par 4 la consommation d’énergie.
– Placez des casseroles adaptées sur chaque plaque (bonne dimension).

Moins dépenser sur l’éclairage :

Quelques gestes simples peuvent vous permettre de faire des économies sur vos éclairages.
– Profiter au maximum de la lumière naturelle en plaçant intelligemment les meubles de vos pièces (plan de travail de la cuisine près d’une fenêtre, puits de lumière, fauteuil pour lire proche d’une fenêtre…). Cela peut vous faire gagner jusqu’à 1 h d’éclairage quotidiennement..
– Choisissez des couleurs de peinture claires pour votre intérieur qui réfléchissent mieux la lumière.
– Equipez-vous en ampoules basse consommation :
15 à 20 W par m² sont nécessaires pour les pièces à vivre ;
10 à 15 W par m² suffisent pour les pièces de passage et les chambres.

Moins dépenser sur les appareils de lavage :

– Evitez le prélavage
– Préférez plutôt le séchage à l’air libre.
– Privilégiez les programmes à basse température (25% d’électricité économisée avec un lavage à 40°c au lieu de 60°c..
– Remplissez bien le lave-linge ou le lave-vaisselle pour éviter de faire tourner une machine à moitié vide.
– Utilisez le mode éco qui permet de consommer en moyenne 25 % de moins d’électricité : et 18 % de moins d’eau ou choisir un cycle court.
– Nettoyez les filtres et les joints de vos machines le plus souvent possible car une machine plus entretenue consomme moins.

Moins dépenser sur les différents appareils électriques :

NE LES LAISEZ PLUS EN VEILLE quand vous ne les utilisés pas. Débranchez tout ! Les chargeurs de téléphone ou d’ordinateur portable risquant de continuer à consommer de l’électricité même si la charge est terminée et qu’ils ne sont plus reliés à un appareil.

Moins dépenser sur les appareils producteurs de froid :

– Mettre les appareils au bon endroit (plutôt loin des sources de chaleur et des endroits trop froids)
– Permettre l’aération correcte des appareils (loin du mur et dépoussiérer les grilles le plus souvent possible).
– Eviter l’accumulation de givre (ne pas mettre produit chaud, d’aliment non protégé, de liquide) car le givre augmente la consommation de l’appareil.

Penser à dégivrer les appareils et à surveiller l’état des joints. Parce que même si ce ne sont que des détails mais cela permet de mieux gerer son budget.

Avant d’acheter de nouveaux appareils domestiques

Au moment de tout achat d’appareils électriques préférez plutôt des appareils multifonction (imprimante + fax + photocopie, multi-cuiseurs…), vérifiez également la consommation de chaque appareils et choisissez les produit avec l’étiquette énergie (A+++ à G).
N’oubliez pas lorsque vous partez pour un long séjour, d’arrêter la production d’eau chaude et de débrancher tous les appareils électriques.

Vous avez maintenant toutes les clés pour réduire vos factures d’électricité et mieux gerer son budget maison 💰☀💡

 

Complement de revenu mise sous pli – attention aux arnaques

Selon la dernière étude CSA de septembre 2017, près d’un français sur 3 (31%) boucle tout juste son budget et un Français sur 4 (26%) est en difficulté financière. Que l’on soit étudiant, au chômage ou mère au foyer, le télétravail peut apporter une solution de revenu complémentaire. Mais malgré les belles promesses qu’il est possible de trouver dans les petites annonces, les bons plans sont rares, surtout quand il s’agit de trouver un travail à domicile sérieux et sans arnaque.

Parmis ces solutions de travail à domicile, la mise sous-pli fait partie des offres qui existent sur le marché. Il s’agit concrètement d’emballage à domicile rémunéré. Certes cela demande un peu d’effort manuel et les gains ne vous permettront probablement pas de faire du shopping dans les boutiques à lui tout seul, mais cela peut permettre à certains de boucler temporairement les fins de mois difficiles.

Le concept de la mise sous pli

C’est un travail de conditionnement qui ne nécessite pas d’avoir fait de grandes études. Il suffit juste de savoir lire et écrire. Facile non ? Le concept ne date pas d’hier, il est apparu avec l’essor de la vente par correspondance il y a bien longtemps et se pratiquait déjà à l’époque du minitel.

Le principe, comme son nom l’indique, est de recevoir chez soi des cartons en provenance direct de l’imprimerie, on met ce qu’il y a à mettre dans les enveloppes (brochures, documents, lettres…), puis direction la poste. Les tâches à réaliser peuvent aussi être l’assemblage, le désassemblage, le conditionnement, le collage, le montage, etc.…
Le tarif se calcule souvent au forfait ou en fonction du travail réalisé.
Vous l’avez donc compris, plus vous produisez, et plus vous gagnez d’argent.

Les avantages de la mise sous pli

A l’origine l’idée est que vous travaillez depuis votre domicile quand vous voulez, à votre rythme, en équipe si vous le souhaitez, et vos revenus dépendent directement de l’effort que vous avez fourni. Vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel coûteux.
Pas d’horaires de bureaux à respecter, vous pouvez faire cela le soir, la nuit, le matin ,le week-end, pendant votre pause déjeuner, de chez vous, tout en surveillant éventuellement le petit qui joue dans le parc à bébés…

En principe le travail à domicile avec la mise sous pli, est facile à réaliser et est à portée de pratiquement toutes les classes sociales et professionnelles. Vous devez uniquement suivre les consignes qui vous sont demandées et effectuer un travail manuel.

Le premier avantage mis en avant par ces annonces de mise sous pli est la rentabilité. C’est un travail qui est bien rémunéré par rapport à l’effort fourni. Le deuxième avantage est la flexibilité. Vous pouvez effectuer la mise sous pli durant les weekends et les soirs où vous êtes libres.

Attention aux arnaques

Ne mettons pas toutes les sociétés qui proposent ce genre de job à la maison dans le même panier.

Il y a effectivement certaines sociétés sérieuses qui font appel à du personnel extérieur pour faire de la mise sous pli à domicile pour des besoins ponctuels ou permanents. Leurs employés en interne peuvent ne pas avoir le temps, ou il s’agit d’une commande spéciale, et donc ces sociétés ont besoin de main d’œuvre supplémentaire. Et plutôt que d’embaucher des intérimaires, ils préfèrent déléguer directement à des particuliers par manque de temps et par souci d’économie.

C’est toutefois de plus en plus rare, car, avec l’essor de la technologie, tout d’abord le mailing a pu remplacer un bon nombre d’envoi de documents ou de lettres par voie postale ; mais en plus il existe aujourd’hui des machines qui le font très bien.

D’autre part, quand il s’agit de sous-traitance, les sociétés privilégient les pays asiatiques ou nord-africains pour leurs coûts très bas.

Malheureusement, la plupart de ces annonces sont donc des arnaques.

Comment les repérer ?

Règle numéro 1 n’achetez rien et ne payez rien. Si pour avoir le travail, vous devez acquérir un kit de démarrage ou une méthode quelconque, passez votre chemin. Une fois celle-ci achetée, vos interlocuteurs auront disparus. Avez-vous déjà vu une entreprise sérieuse qui vous ferait payer pour travailler? C’est douteux.

Ensuite l’annonce. Elle ne doit pas venir d’un inconnu avec une adresse grand public (sans nom de domaine personnalisé, juste adresse Gmail ou Hotmail…).
Elle ne doit pas être rédigée avec de multiples fautes d’orthographe et s’il n’y a aucune référence et juste un contact email, c’est probablement une arnaque.
Une entreprise sérieuse aurait une page de candidature ou au moins un nom de domaine personnalisé.

Au moindre doute, passez votre chemin

De même ne donnez pas suite aux annonces dont la société est basée à l’étranger ou avec seulement une boîte postale en France.
Ce sont souvent des organisations liées à des systèmes pyramidaux (interdits en France). On vous attire en vous proposant de faire de la mise sous pli, mais en fait on va essayer de vous vendre un système “miracle” pour gagner de l’argent, qui consiste à vous expliquer toutes les ficelles pour vendre ce système que vous avez entre les mains.
Au moindre doute, allez faire un tour sur les forums pour voir ce qui est dit sur l’entreprise, vérifiez son RCS auprès du tribunal de commerce.

Un complément d’activité décevant ? Pas de panique, soyez prudent (et patient) et vous pourrez trouver une société sérieuse. Sinon, il y a d’autres moyens de se faire un peu d’argent.