Gerer son budget : le budget familial

Sur le même sujet que gerer son budget et budget familial, voir également :

>> Etablir un budget pour mieux gérer son budget

Voici quelques recommandations pour bien gerer son budget familial :

1- Se fixer des objectifs pour son budget familial

Partir en vacance, avoir économisé 2000 euros à la fin de l’année ou encore économiser pour les études des enfants … Voilà des objectifs qui vous encourageront et vous motiveront pour faire des économies. C’est un excellent point de départ pour gérer vos dépenses et vos économies.

Partagez vos objectifs avec l’assistant personnel Jing afin qu’il vous conseille sur la meilleure façon de les atteindre.

2. Gerer son budget familial : trouver le bon équilibre

Gérer son budget familial c’est trouver le bon équilibre  entre vos revenus et vos dépenses. Pour cela le meilleur moyen est d’établir un budget et de suivre son évolution scrupuleusement. Tenir un budget correctement c’est comme avoir une boussole en plein désert, cela permet de vous guidez et de vous indiquer le bon chemin.

PS : notez que sur le site de modèle office de Microsoft en trouve en trouve un tableau Excel complet et gratuit pour le calcul du budget familial. https://templates.office.com/?legRedir=true&qu=budget&ex=1&av=zxl&CorrelationId=5bd06c67-6b82-4f92-9bea-1be7440cec8f

3. Réduire ses dépenses

Après avoir établi votre budget et avoir répertorié vos différentes dépenses vous devez les analysez (les plus importantes, et celles que vous pouvez réduire), les courses et les factures sont souvent les postes les plus importants. Vous pouvez essayer de :
Réduire votre facture d’électricité
Réduire vos factures d’eau
Optimisez vos courses
– Réduire les petites dépenses inutiles mais qui avec l’accumulation peuvent représenter de grandes sommes

4. Augmenter ses revenus

Internet regorge aujourd’hui de nouveaux moyens très simples et peu contraignant pour arrondir ses fins de mois.

Retrouvez tous les articles de la catégorie « Complement de salaire »

5. Budget familial : l’argent de poche des enfants

Le meilleur moyen pour commencer est de donner de l’argent de poches à vos enfants et de leur acheter une « tirelire ». Vous devez choisir une somme modérée, en rapport avec l’âge de l’enfant, sa capacité de gestion, ses besoins, et vos revenus.

Sachez que l’argent de poche est un outil qui favorise l’autonomie. En somme il participe au développement de la liberté de l’enfant car il peut, avec son propre argent, faire des dépenses que ses parents n’auraient pas forcément accepté.

Vous devez également apprendre à votre enfant à planifier. Donnez-lui :

  • un bloc-notes sur lequel il notera ses opérations financières
  • Des conseils sans exiger qu’il dépense cet argent selon vos instructions car c’est à lui d’apprendre à gérer son argent

Vous pouvez également motiver votre enfant pour gagner de l’argent; par exemple lui donner des tâches à accomplir pour la famille. Nettoyer la voiture, tendre la pelouse ou encore faire la poussière contre un petit pécule. Certaines applications sont dédiées à la gestion de l’argent de poche des enfants : Gimi, PennyOwl, Busykid…

Voir également cet article : 7 fun money apps for kids

 

Pour faire des économies le maître mot est la patience car c’est sur la longueur que vous verrez les résultats. Grace à votre persévérance vous pourrez faire une épargne importante et accroître vos capacités d’investissement et ainsi améliorer votre niveau de vie.

 

Gerer son budget : comment economiser sur l’eau chaude

Voici donc des astuces qui vous permettront de faire la chasse aux gaspillages et donc d’economiser sur votre facture d’eau chaude.

Comment economiser grâce à de petits équipements

Il est évident que si vous voulez economiser sur l’eau chaude, consommez moins d’eau !

La première chose à faire, c’est donc de ne pas faire couler l’eau inutilement afin de réduire sa facture d’eau. Mais il existe aussi des dispositifs à adopter afin de réduire la gaspillage. Investissez dans de petits équipements simples à installer qui peuvent vous aider à économiser l’eau chaude.

Par exemple :

  • Les mousseurs : Pour faire des économies d’eau, que ce soit sur le plan budgétaire ou écologique, pensez à réduire le débit de vos robinets. Pour cela, complétez vos installations sanitaires avec des économiseurs d’eau type mousseur et/ou brise-jet. Installés au bec de robinet, ils réduisent la consommation d’eau de 30 à 70%. Ces dispositifs, constituant la solution la moins onéreuse pour économiser l’eau à la maison. En mélangeant l’air et l’eau, ils n’atténuent pas le confort d’utilisation. Mais ils peuvent réduire par deux le débit d’un robinet standard.
  • Le mitigeur thermostatique pour chauffe-eau mélange automatiquement l’eau chaude du chauffe-eau à l’eau froide de l’alimentation. Il fournit et stabilise une eau mitigée à la température choisie et économise l’eau chaude car les canalisations ne sont remplies que d’eau mitigée. Une grande réserve d’eau chaude reste disponible. En offrant des débits et des températures stables, les mitigeurs promettent une diminution de la consommation d’eau de 10 à 20 %. Et jusqu’à 40 % pour les thermostatiques fournissant l’eau à température préréglée. S’ils sont dotés de réducteurs de débit (une butée qu’il faut franchir pour atteindre le flux maximal), les mitigeurs permettent de réaliser des économies d’eau encore plus conséquentes.

Moins dépenser sur la consommation du chauffe-eau

Si vous devez changer de chauffe-eau, faites attention à ne pas surévaluer vos besoins ce qui entraînerait une consommation inutile. On estime généralement qu’un ballon doit produire 40 litres par jour et par personne. Les nouvelles générations de chauffe-eau peuvent vous faire économiser jusqu’à 20 % sur la facture d’eau chaude. Grâce à quelques astuces telles : la visualisation en temps réel de la quantité d’eau chaude restant disponible ; le mode absence ; la programmation d’une quantité d’eau chaude correspondant aux besoins réels du foyer ; l’adaptation automatique à vos habitudes de vie ; ou encore le déclenchement automatique du cycle de chauffe pendant les heures creuses.

Le chauffe-eau est l’équipement le plus énergivore : selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le poste de l’eau chaude sanitaire occupe une part d’environ 15 % sur le budget global de l’électricité :

  • Nettoyez et contrôlez votre chauffe-eau ou ballon à eau chaque année ! Vous éviterez ainsi la formation de calcaire qui peut fortement réduire le débit d’eau chaude, et prolongerez la durée de vie de votre appareil
  • Baissez la température à l’intérieur du ballon. La température recommandée à l’intérieur du ballon est comprise entre 50°C et 55°C. En l’abaissant à ce niveau, vous pourrez déjà réaliser des économies intéressantes sans faire une croix sur votre confort.
  • L’achat d’un chauffe-eau neuf et plus performant, de même, aura un impact très perceptible sur votre facture d’électricité si votre ancien équipement était vieillissant.
  • Installez un nouveau modèle plus économique
  • Coupez l’alimentation électrique du chauffe-eau pour les longues périodes d’absence
  • Isolez les parois du chauffe-eau
  • À défaut d’investir dans un nouvel appareil plus performant, l’ajout d’une fine couche d’isolant autour du chauffe-eau peut déjà apporter une réelle différence et diminuer votre facture d’électricité
  • Optimisez son emplacement. Plus votre appareil est situé près des points d’eau chaude, moins vous perdez de chaleur durant la circulation de l’eau.

Comment economiser en changeant de comportement

Vous rêvez de vous plonger dans un bain chaud en rentrant chez vous après une rude journée hivernale ? Mais si la plupart des douches consomment de 15 à 20 litres d’eau par minute, certains modèles sont encore plus consommateurs

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas de supprimer ce petit plaisir, mais de privilégier les douches au quotidien. En effet, en prenant un bain, vous consommez 200 litres en moyenne, contre 60 à 80 litres avec une douche, à condition bien sûr de ne pas laisser couler l’eau durant une demi-heure !

Attention toutefois aux ciels de pluie qui sont très consommateurs en eau. Certains pommeaux de douches, comme les douchettes à turbulence, diminuent le débit de moitié sans pour autant atténuer le rinçage ou le confort de la douche. Vous pouvez par exemple remplacer votre pommeau de douche classique par un limiteur de pression, également nommé douchette économe. Autre solution : installer un régulateur de débit entre le robinet et l’origine du flexible.

Moins dépenser sur votre facture d’eau grâce au lave-vaisselle

Laver sa vaisselle à la main consommerait 42 litres d’eau en moyenne tandis que certaines lave-vaisselles annoncent moins de 10 litres d’eau par cycle. Difficile de faire mieux ! Regardez bien l’étiquette énergie pour choisir un appareil vraiment économique (de préférence classé A). Et bien sûre, essayez de laver à basse température.
Sauf exception, votre linge et votre vaisselle ressortiront tout à fait propres en réglant vos machines sur des températures basses, à 30°C ou 40°C. Sinon, si vous le pouvez, raccordez le lave-vaisselle directement à l’eau chaude : vous consommerez alors moins d’électricité.

Mais n’oubliez pas que les lave-vaisselle et lave-linge sont deux postes importants de consommation d’eau. Pour optimiser leur utilisation, pensez à bien les remplir avant de les mettre en route. Par ailleurs, enclenchez la touche « éco » qui permet à la fois de réduire la consommation d’eau et d’énergie.

Autres astuces

Quelques astuces pour compléter cet article :

  • Comment economiser grâce à la tarification économique : si vous utilisez un cumulus à un tarif heure creuse, vous utiliserez dans la journée l’eau réchauffée la nuit à l’heure où l’énergie est la moins chère. Ça vous fera gagner 40 % d’économies.
  • Comment economiser grâce aux énergies renouvelables : Soleil, aérotherme, géothermie, les énergies renouvelables peuvent chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire. Si certains équipements servent aussi bien au chauffage qu’à la production d’eau chaude (chaudière bois, pompe à chaleur…), d’autres systèmes sont indépendants. A l’instar du chauffe-eau thermodynamique qui est équipé d’une pompe à chaleur autonome, ou du chauffe-eau solaire individuel. Diminuant d’environ 60 % la consommation d’énergie fossile, l’achat de ces équipements donne droit à un crédit d’impôt.
  • Conservez les calories : afin de limiter les pertes de chaleur, mieux vaut installer la production d’eau chaude le plus près possible des lieux de puisage, voire même multiplier les générateurs. Pensez aussi à calorifuger, c’est-à-dire à isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire circulant en dehors des volumes chauffés (cave, garage…)
  • Toilettes : les économies énergétiques les plus facilement réalisables concernent vos toilettes. En effet, chaque chasse d’eau coûte en moyenne 0,34 €, soit quasiment 40 € par personne et par an. En équipant vos chasses d’eau d’un système à double commande, vous réduirez facilement leur consommation.
  • Faites la chasse aux fuites : les fuites d’eau dans une habitation ne sont pas rares. Et un très léger filet d’eau peut se comptabiliser en centaines de m3 sur une année. Pensez donc à vérifier si vous n’avez pas des fuites.

 

Conseiller financier : établir un budget pour mieux gérer son argent

Vous n’avez jamais vu l’utilité d’établir un budget ? Lisez cet article jusqu’au bout et vous serez très vite convaincu du contraire, et surement d’essayer Jing  votre conseiller financier pour vous aider à gérer votre argent.

Le premier pas pour augmenter ses revenus et maitriser ses dépenses est d’établir un budget précis c’est-à-dire de faire une liste hebdomadaire ou mensuelle de vos ressources et dépenses.
Pourquoi faire cela ? Pour organiser et adapter de façon optimale vos dépenses en fonctions de vos ressources.

Le conseiller financier liste vos ressources

Le conseiller financier Jing vous aide à établir la liste de tous vos revenus, c’est-à dire les salaires, revenus mobiliers et immobiliers, vos éventuelles allocations et aides au logement, etc… Les ressources sont variables, les identifier permet de prévoir comment faire face aux dépenses.

En connectant votre compte bancaire avec Jing, l’assistant personnel peut facilement déterminer vos différentes sources de revenus. Dans le cas où vous touchiez des revenus autres que de façon mensuelle, Jing fait une moyenne au mois.

Plus de détails sur les sources de revenus possibles :

  • Le revenu de travail / remplacement : salaire, retraite ou autres (chômage, RSA, allocations etc…)
  • Le revenu du patrimoine : revenus mobilier (intérêts de placements, dividendes…), et immobilier (loyers)
  • Les revenus complémentaires : allocations diverses (alimentaire, famille, bourse, logement…), primes, petits boulots (voir les articles « Complément de salaire »), remboursements d’impôts…

Essayez d’être à jour sur votre budget afin de mieux contrôler votre argent au quotidien, vous pourrez ainsi l’ajuster. Pensez également à consultez régulièrement vos relevés de compte bancaires (site web, application des banques…). Pour éviter d’être à découvert, il est important d’adapter vos dépenses en fonction des entrées d’argent sur le compte. En effet, le découvert entraine notamment le paiement d’agios.

Contrôlez vos dépenses grâce au conseiller financier

Déterminer vos dépenses fixes : loyer, charges (électricité, eau, gaz…), abonnement internet, téléphone mobile, assurances, médicaments, transports et frais divers… .

En connectant votre compte bancaire avec Jing, l’assistant personnel peut facilement déterminer vos différentes charges. Dans le cas où vous payez des charges autres que de façon mensuelle, Jing fait une moyenne au mois.

C’est un excellent moyen de vérifier si vos dépenses sont réellement adaptées à vos besoins et à votre budget.

Plus de détails sur les types de charges :

  • les charges fixes (ou difficilement compressibles) sont principalement des dépenses contractuelles (logement, abonnement telecom, assurance, banque, électricité, impôts…)
  • les dépenses courantes telles que l’alimentation, la santé, l’habillement, le transport, l’hygiène… Liées à la vie quotidienne, elles sont nécessaires, mais il est plus facile d’ajuster ces dépenses en fonction des revenus
  • les dépenses occasionnelles comme les loisirs, les vacances, la culture… Ponctuelles, ces dépenses peuvent être reportées
  • les dépenses dites « exceptionnelles » , inattendues, qui viennent perturber votre équilibre budgétaire comme un accident de voiture, un lave-vaisselle qui rend l’âme, changer des pneus de voiture…
  • les crédits

C’est justement pour vous permettre de ne pas reporter vos projets plaisirs ou de vous contraindre que nous avons créé Jing. Chaque jour cet assistant intelligent aide nos utilisateurs à mieux gérer leur argent, trouver des sources de revenus complémentaires et économiser sur leurs dépenses.

Astuces : vous pouvez mensualiser le paiement de certaines charges pour étaler l’effort sur toute l’année.

L’équilibre budgétaire

Une fois que les ressources et les dépenses ont bien été listées et planifiées, il est facile de calculer la somme qu’il vous reste pour vivre et de l’affecter selon vos envies et projets :

  • constituer une épargne de précaution pour anticiper les imprévus
  • réaliser plus tard vos projets en ouvrant des produits d’épargne (PEL, PERCO, assurance vie…)
  • profiter de la vie ! (voyages, culture, loisirs…) voir les articles « se faire plaisir« 

🌞🌅 La vie est courte, profitez-en au maximum ! ☀😎