Recherche petit boulot/ travail au noir : pourquoi prendre ce risque ?

Travailler au noir

Le travail au noir ou dissimulé ou encore le travail « au black » est un terme employé pour définir le fait de ne pas déclarer tout ou partie de son travail ou de son activité. Ce type d’activité s’applique aussi plus largement à l’économie souterraine ou à l’économie informelle. La France figure dans le peloton de tête des pays qui taxent le plus les salaires. En conséquence, la tentation peut être grande pour les prestataires, comme pour leurs clients, de traiter dans le dos du fisc.

Le travail dissimulé concerne environ 7 % des entreprises en France. Les secteurs les plus touchés sont le BTP, le commerce de gros et de détail et l’hôtellerie-restauration. Toutefois, de la nounou au jardinier en passant par l’artisan en BTP, rares sont les professions irréprochables.
La Sécurité sociale a lancé une étude pour estimer le coût du travail au noir en France. La fraude aux entreprises s’élève à près de 7 milliards d’euros de perte pour les prélèvements sociaux, et le nombre de redressements n’a jamais été aussi important.

Que qualifie-t-on de petits boulots au noir au juste ?

Est considéré comme travail au noir, tout travail non déclaré. C’est à dire non comptabilisé dans les structures administratives. La nounou qui garde des enfants contre de l’espèce, l’étudiant qui donne des cours de maths, votre voisine qui, pour arrondir ses fins de mois, vous a proposé de faire votre repassage …
Ce type de petits arrangements ont pour but d’éviter que le bénéfice perçu ne soit réduit par deux ou trois en payant des impôts et des taxes.

Vu comme ça, ce type de travail peut intéresser tous ceux qui cherchent à gagner plus d’argent. Mais les risques sont importants. Et les nouveaux statuts de travailleurs indépendants limitent grandement l’intérêt de ce type de pratiques.

Recherche petit boulot au noir ; risques et sanctions

Tout d’abord, si vous travaillez au noir sachez que vous n’avez aucune protection sociale en cas d’accident. Les statistiques montrent d’ailleurs qu’un accident est plus probable pour un travailleur non déclaré que pour un travailleur déclaré, qui possède une qualification pour le travail qu’il effectue.

Les droits sociaux

L’absence de déclaration du salaire qui caractérise le travail au noir prive le travailleur de ses droits sociaux. (pas de droits au chômage ni à la retraite puisque pour en bénéficier il faut cotiser à l’assurance chômage et à l’assurance vieillesse). Les déclarations partielles ou les cotisations sur la base de salaire insuffisant diminuent également les droits à la retraite.

Autre risque : ne pas recevoir son salaire. Car il n’a aucune garantie que l’employeur s’engage à payer, et que celui-ci soit honnête. Aucune issue !

S’il est prouvé que le travailleur a volontairement travaillé au noir en toute connaissance de cause, il peut être sanctionné. C’est le cas des travailleurs au noir qui perçoivent une allocation de chômage, de retraite ou des prestations sociales. C’est à dire que si vous touchez des allocations Pôle Emploi ou des prestations sociales en même temps que vos rémunérations non déclarées. Vous vous exposez à la suppression des aides qui vous sont versées. Mais aussi à une procédure de sanction de la part des organismes sociaux.

Pire encore, si vous êtes déclarés chômeur, vous vous verrez réclamer le remboursement des allocations perçues. Et vous pourrez même être radiés, car cette activité illégale n’aura pu être prise en compte dans le calcul de vos droits.

Les aides de l’Etat :

Enfin, les caisses d’assurance maladie ou d’allocations familiales peuvent réclamer les prestations versées à tort. Notamment sous condition de ressources, lorsqu’elles sont informées des infractions de travail dissimulé.

Réalisé en marge de la loi et en fraude des obligations fiscales et sociales, le travail non déclaré diminue les recettes de l’État et celles de la Sécurité sociale dont il tend à aggraver le déficit. Il crée, en outre, une concurrence dommageable aux artisans et commerçants normalement établis. C’est la raison pour laquelle la lutte contre cette économie souterraine a été sensiblement renforcée.

Sanctions

Le travail dissimulé est un délit. Si l’activité est régulière, l’employeur s’expose à 45 000 euros d’amende avec 3 ans d’emprisonnement. Peines doublées en cas de récidive. Et l’employé peut quant à lui peut voir ses allocations familiales et ses allocations chômage supprimés. Il peut également avoir à rembourser les sommes perçues, et être condamné solidairement avec l’employeur.

S’ajoutent à celles-ci des peines complémentaires. Comme l’interdiction d’exercer l’activité incriminée, l’exclusion des marchés publics, la confiscation du matériel, l’affichage du jugement. Et aussi l’interdiction des droits civiques, civils et de famille. En cas d’accident du travail d’un salarié non déclaré, c’est la responsabilité de l’employeur qui est engagée. Les frais d’indemnisation à verser au salarié se chiffrent parfois en centaines de milliers d’euros.

Petits boulots non déclarés : intérêts limités

Au delà des risques légaux du travail dissimulé, ses avantages sont fortement limités depuis que le gouvernement à crée le statut auto entrepreneur en 2008.

Le régime Auto-entrepreneur est un régime français de travailleur indépendant. Il a pour objectif de faciliter la gestion administrative en remplaçant toutes les cotisations sociales et tous les impôts et taxes par un versement unique proportionnel au chiffre d’affaires.

La particularité de ce régime est qu’il vous permet de réaliser de petits boulots et de facturer pour ces prestations, comme si vous étiez une entreprise. Le taux de cotisation est autour de 25%, ce qui est a minima deux fois inférieur à la relation client fournisseur traditionnelle. (charges patronales + charges salariales). La protection sociale, la retraite et la prévoyance restent réduits au strict minimum. Ce qui n’est pas idéal pour des personnes qui ne souhaiteraient vivre que de ça. Mais pour des jobs d’appoints, cela limite clairement le travail au noir.

A noter en complément que beaucoup des services à la personne sont désormais défiscalisables et si vous faites donc partie des chanceux citoyens qui sont redevables, l’intérêt du travail au noir et d’autant plus limité.

Vous pouvez, si vous cherchez un petit boulot, un moyen pour compléter vos revenus en toute légalité, voir notre article dédié.

Petits boulots pour complement de revenu

Voici quelques idées pour trouver des petits boulots et bénéficier de complement de revenu.

Trouver des petits boulots par le BAO et le PAP

Les annonces presse, Internet et les chasseurs de tête ne couvrent qu’une partie des emplois. Pour avoir accès à la mine d’opportunités que représentent tous ces jobs ne faisant l’objet d’aucune publicité, le Réseau est et reste le moyen le plus efficace.

Le Bouche A Oreille (BAO) est donc un moyen simple et efficace de trouver un job d’appoint. Il suffit pour cela d’en parler à votre entourage, familles, amis… Certains sont surement déjà passé par là et de ce fait pourront peut-être partager des bons plans, astuces et endroits propices où postuler.

Le Porte A Porte (PAP) consiste à déposer spontanément votre CV et une lettre de motivation dans les commerces près de chez vous ou aux alentours de votre école ou université. Vendeur, serveur, caissier, maçon, cuisinier, manutentionnaire, il y a de nombreux professionnels qui, en plus de leurs candidatures envoyées par internet, peuvent facilement rencontrer des employeurs potentiels et déposer leur CV en se déplaçant.

C’est bien d’aller à la source pour connaître ces offres. Il peut y avoir un congé à l’horizon ou une période d’intense activité. Dans ce cas, il faut se faire connaître, et faciliter la tâche du recruteur. Ceci augmentera vos chances de trouver un job.

Ces deux méthodes sont les plus directes et les plus rapides pour trouver un complement de revenu.

Trouver un job d’appoint sur Internet

Bien sûr internet reste un moyen incontournable pour trouver des jobs.

Réseaux sociaux professionnels, sites de recrutements… les recruteurs sillonnent le web pour dénicher la perle rare. Voici quelques astuces à appliquer pour les attirer vers votre profil.

Soyez facile à trouver sur les réseaux sociaux. Habituez-vous aux nouvelles manières de recruter. Même si vous n’êtes pas fan de l’idée d’un profil en ligne et vous avez peur de ne pas pouvoir l’entretenir avec des informations à jour, mettez en le minimum, et assurez-vous au moins qu’il soit actualisé avec vos dernières expériences. Enfin, montrez que vous vous souciez de votre image par un profil parfait, une photo qui suscite l’intérêt, des expériences bien racontées…

Vous pouvez aussi surfer sur les sites de jobbing tels que fiverr.com ou youpijob.fr. Avant de répondre à toutes les annonces publiées, il est judicieux de bien faire le tri afin d’éviter les arnaques.Il ne faut pas répondre aux annonces demandant de l’argent pour vous mettre le pied à l’étrier. Il ne faut pas non plus se contenter d’une inscription unique afin de multiplier vos chances, mais aussi vos gains.

Voici le top 10 des petits jobs que vous pouvez trouver sur internet :

Le babysitting

En France, le baby-sitting est une activité particulièrement attractive ; vous trouverez donc certainement facilement un job de baby-sitter.
Côté rémunération, le baby sitting est une activité qui se rémunère à l’heure. Le tarif appliqué est généralement le fruit d’une négociation entre le baby sitter et les parents. En France, cette activité est payée entre 10 euros et 15 euros de l’heure en fonction du nombre d’enfants gardés et des heures d’intervention.

Le gros avantage c’est que vous pouvez en faire régulièrement si vous avez beaucoup de disponibilités. Vous devez bien sûr être patient, sérieux, responsable et aimer les enfants.

Ps : rédiger un bon cv et une bonne lettre de motivation ou vous ferez une description détaillée de vous et de votre expérience avec les enfants pour que votre annonce sorte du lot.

Dog-sitting ou pet-sitting

le Pet-Sitting fait partie des jobs d’appoint qui font partie de ces excellente façons de se faire de l’argent. Le pet-sitting est une activité qui consiste à s’occuper d’animaux en contrepartie d’une rémunération pour le temps passé et les soins apportés à nos amis les bêtes. Ainsi, garder ou promener des animaux est un super moyen pour gagner de l’argent. Ce job est idéal pour les amis des animaux. Vous pouvez gagner de 10 à 15 euro par heure, en fonction du type d’animal que vous gardez.

PS : Montrez bien dans votre annonce que vous aimez les animaux, que vous avez l’habitude de vous en occuper et qu’on peut vous faire confiance.

Aide aux personnes âgées

L’aide aux personnes âgées a pour objectif de les accompagner dans les tâches quotidiennes qu’elles ne sont plus en mesure de faire par elles-mêmes, comme par exemple les courses au supermarché ou la préparation des repas. Vous devez être patient, attentif et surtout très à l’écoute de la personne dont vous vous occupez.

Ps : Préférez passer par une association spécialisée, car les personnes vous feront plus confiance et cela sera plus facile de déterminer les tarifs.

Traductions

Etre traducteur ça demande évidemment des compétences poussées dans une ou plusieurs langues étrangères mais si vous avez la chance d’être bilingue ou trilingue, c’est une bonne occasion qui s’offre à vous pour arrondir vos fins de mois.

La rémunération peut être assez conséquente ; entre 10 et 40 euros de l’heure en fonction de vos compétences. Des complements de revenus significatifs à la clé donc !

Ps : pensez à bien indiquer votre niveau de traduction, cela permettra à votre annonce d’être davantage consultée.

Distribution de journaux

La presse gratuite recherche en permanence des personnes pour distribuer le journal aux citadins pressés. Pour seulement quelques heures de travail tôt le matin ou le soir, cela peut représenter un appréciable complément de salaire.

Le salaire se situe autour des 10 euros l’heure.

> Voir également l’article sur la mise sous pli

Serveur, serveuse ou extra dans la restauration

Pour les périodes de gros business, les bars et restaurants recrutent des extras en cuisine et en salle. Ils rémunèrent en général entre 10 et 15 euros l’heure.

PS : pour ce genre de petits jobs, favorisez le porte à porte en faisant le tour des restaurants pour y déposez directement votre CV.

Cours de soutien scolaire

Parmi les jobs d’appoint que vous pouvez exercer pour arrondir vos fins de mois, il y a les cours particuliers ou de soutien scolaire. Alors, si vous êtes une personne cultivée, pédagogue avec des connaissances importantes dans n’importe quel domaine, vous pouvez offrir vos services comme « prof » en contrepartie d’une rémunération financière.

Sachez cependant que ce petit boulot est loin d’être facile et ne s’improvise pas. Cela nécessite un minimum de préparation pour que votre élève progresse réellement. Soyez patients et à l’écoute.

Vous pouvez toucher de 12 à 17 euros de l’heure.

« Homme à tout faire »

Vous êtes doués en bricolage ? Sachez que vos compétences sont très recherchées. Si vous êtes rigoureux, précis et sérieux vous pouvez gagner jusqu’à 16 euros de l’heure.

Autre type de missions : faire le jardinage. Si vous avez la main verte ce type de job est fait pour vous et vous pourrez toucher jusqu’à 15 euros de l’heure.

Ps : Précisez que vus êtes bricoleur amateur mais parlez de vos expériences. Donnez des exemples détaillées de ce que vous avez déjà fait.

Personal Shopper

Le principe est simple. Aller faire les boutiques pour quelqu’un moyennant une rémunération financière! Ce service se répand de plus en plus en France. Si vous recherchez un job, le personnal shopper peut être une piste intéressante.. C’est une bonne façon d’améliorer ses finances et d’arrondir ses fins de mois sans trop donner de son temps et de son énergie. Pour bien exercer ce job d’appoint, vous devez posséder de bonnes qualités relationnelles et apparaître comme un parfait conseillé shopping. Vous devez être créatif, avoir un goût prononcé pour la mode et bien respecter le budget. Vous pouvez être payé jusqu’à 20 euros de l’heure.

Être payer pour aller faire des achats pour un client, n’est-ce pas un bon plan ?

Autre type de missions : vous devez aller chiner pour le compte de collectionneurs qui recherchent des objets bien précis. Si vous trouvez l’objet en question, vous le revendez au prix que vous souhaitez avec votre commission. Cette mission n’a donc d’intérêt que si vous fréquentez déjà les brocantes pour votre propre plaisir. Soyez bon négociateur pour acheter au prix le plus bas et revendre au prix le plus élevé.

PS : Quand un objet vous semble intéressant vous envoyez une photo et le prix à l’acheteur et ainsi le consulter et prendre son avis quant à l’achat ou non de l’objet en question.

Guide touristique

Le secteur touristique est très développé en France. La France est d’ailleurs connue pour être une des meilleures destinations touristiques dans le monde avec des dizaines de millions de visiteurs chaque année. Ceci constitue une vraie opportunité pour gagner plus d’argent. Si vous aimez votre ville et que vous souhaitez la faire découvrir à des touristes, étrangers ou non, vous pouvez proposer vos services auprès de plateformes comme « Vayable » qui met en relation visiteurs et guides. Aidez les touristes à découvrir les endroits insolites appréciés des locaux.

Vous pouvez gagner de 10 à 400 euros en fonctions des annexes proposés (dégustation, photo…etc)

PS : Vous devez maitriser l’anglais ou une autre langue étrangère pour vous permettre de toucher une clientèle large.

Complement de revenu mise sous pli – attention aux arnaques

Selon la dernière étude CSA de septembre 2017, près d’un français sur 3 (31%) boucle tout juste son budget et un Français sur 4 (26%) est en difficulté financière. Que l’on soit étudiant, au chômage ou mère au foyer, le télétravail peut apporter une solution de revenu complémentaire. Mais malgré les belles promesses qu’il est possible de trouver dans les petites annonces, les bons plans sont rares, surtout quand il s’agit de trouver un travail à domicile sérieux et sans arnaque.

Parmis ces solutions de travail à domicile, la mise sous-pli fait partie des offres qui existent sur le marché. Il s’agit concrètement d’emballage à domicile rémunéré. Certes cela demande un peu d’effort manuel et les gains ne vous permettront probablement pas de faire du shopping dans les boutiques à lui tout seul, mais cela peut permettre à certains de boucler temporairement les fins de mois difficiles.

Le concept de la mise sous pli

C’est un travail de conditionnement qui ne nécessite pas d’avoir fait de grandes études. Il suffit juste de savoir lire et écrire. Facile non ? Le concept ne date pas d’hier, il est apparu avec l’essor de la vente par correspondance il y a bien longtemps et se pratiquait déjà à l’époque du minitel.

Le principe, comme son nom l’indique, est de recevoir chez soi des cartons en provenance direct de l’imprimerie, on met ce qu’il y a à mettre dans les enveloppes (brochures, documents, lettres…), puis direction la poste. Les tâches à réaliser peuvent aussi être l’assemblage, le désassemblage, le conditionnement, le collage, le montage, etc.…
Le tarif se calcule souvent au forfait ou en fonction du travail réalisé.
Vous l’avez donc compris, plus vous produisez, et plus vous gagnez d’argent.

Les avantages de la mise sous pli

A l’origine l’idée est que vous travaillez depuis votre domicile quand vous voulez, à votre rythme, en équipe si vous le souhaitez, et vos revenus dépendent directement de l’effort que vous avez fourni. Vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel coûteux.
Pas d’horaires de bureaux à respecter, vous pouvez faire cela le soir, la nuit, le matin ,le week-end, pendant votre pause déjeuner, de chez vous, tout en surveillant éventuellement le petit qui joue dans le parc à bébés…

En principe le travail à domicile avec la mise sous pli, est facile à réaliser et est à portée de pratiquement toutes les classes sociales et professionnelles. Vous devez uniquement suivre les consignes qui vous sont demandées et effectuer un travail manuel.

Le premier avantage mis en avant par ces annonces de mise sous pli est la rentabilité. C’est un travail qui est bien rémunéré par rapport à l’effort fourni. Le deuxième avantage est la flexibilité. Vous pouvez effectuer la mise sous pli durant les weekends et les soirs où vous êtes libres.

Attention aux arnaques

Ne mettons pas toutes les sociétés qui proposent ce genre de job à la maison dans le même panier.

Il y a effectivement certaines sociétés sérieuses qui font appel à du personnel extérieur pour faire de la mise sous pli à domicile pour des besoins ponctuels ou permanents. Leurs employés en interne peuvent ne pas avoir le temps, ou il s’agit d’une commande spéciale, et donc ces sociétés ont besoin de main d’œuvre supplémentaire. Et plutôt que d’embaucher des intérimaires, ils préfèrent déléguer directement à des particuliers par manque de temps et par souci d’économie.

C’est toutefois de plus en plus rare, car, avec l’essor de la technologie, tout d’abord le mailing a pu remplacer un bon nombre d’envoi de documents ou de lettres par voie postale ; mais en plus il existe aujourd’hui des machines qui le font très bien.

D’autre part, quand il s’agit de sous-traitance, les sociétés privilégient les pays asiatiques ou nord-africains pour leurs coûts très bas.

Malheureusement, la plupart de ces annonces sont donc des arnaques.

Comment les repérer ?

Règle numéro 1 n’achetez rien et ne payez rien. Si pour avoir le travail, vous devez acquérir un kit de démarrage ou une méthode quelconque, passez votre chemin. Une fois celle-ci achetée, vos interlocuteurs auront disparus. Avez-vous déjà vu une entreprise sérieuse qui vous ferait payer pour travailler? C’est douteux.

Ensuite l’annonce. Elle ne doit pas venir d’un inconnu avec une adresse grand public (sans nom de domaine personnalisé, juste adresse Gmail ou Hotmail…).
Elle ne doit pas être rédigée avec de multiples fautes d’orthographe et s’il n’y a aucune référence et juste un contact email, c’est probablement une arnaque.
Une entreprise sérieuse aurait une page de candidature ou au moins un nom de domaine personnalisé.

Au moindre doute, passez votre chemin

De même ne donnez pas suite aux annonces dont la société est basée à l’étranger ou avec seulement une boîte postale en France.
Ce sont souvent des organisations liées à des systèmes pyramidaux (interdits en France). On vous attire en vous proposant de faire de la mise sous pli, mais en fait on va essayer de vous vendre un système “miracle” pour gagner de l’argent, qui consiste à vous expliquer toutes les ficelles pour vendre ce système que vous avez entre les mains.
Au moindre doute, allez faire un tour sur les forums pour voir ce qui est dit sur l’entreprise, vérifiez son RCS auprès du tribunal de commerce.

Un complément d’activité décevant ? Pas de panique, soyez prudent (et patient) et vous pourrez trouver une société sérieuse. Sinon, il y a d’autres moyens de se faire un peu d’argent.