Comment economiser sur son contrôle technique

Jing est de retour pour vous montrer comment économiser sur son contrôle technique !

Avant toute chose, il est important de savoir que les règles du contrôle technique changent à partir du 20 mai 2018 avec l’entrée en vigueur d’un arrêté du 2 mars 2017.

Parmi les mesures à retenir, cet arrêté prévoit notamment :

  • d’augmenter le nombre de contrôles passant de 123 points à 133 et toutes les pièces du véhicule sont concernées ; carrosserie, direction, freinage, éclairage, suspensions, rétroviseurs, ceintures, plaques d’immatriculation
  • de créer un 3e niveau de défaillance appelé niveau critique. Par exemple, les feux stop défectueux font partis de ce niveau. Globalement, cela signifie que le nombre de défaillances peut augmenter significativement
  • de réduire la validité du contrôle technique au jour du contrôle si une défaillance critique est observée

Il est donc important de vous occuper de votre contrôle rapidement si vous deviez le faire prochainement.

Un contrôle technique, c’est déjà cher. En moyenne, comptez autour des 66 euros alors une économie est la bienvenue dans ce domaine.
Dans la lignée des bons plans gratuits que Jing partage avec vous régulièrement, en voici un qui devrait vous plaire et qui vous permettra d’économiser un peu d’argent . Il s’agit en effet d’un contrôle technique gratuit !

Quelle recette magique et comment profiter de ce bon plan gratuit ?

Ce bon plan gratuit est proposé par une start up française nommée « cocorico » qui propose sur son site un contrôle technique complétement gratuit.

Cocorico a eu l’idée brillante de développer des partenariats avec les garages, ce qui permet de réduire les frais au maximum et surtout, la startup permet aux assurances, garages, constructeurs automobiles … de mieux comprendre les habitudes de leurs clients. Tout le monde y gagne  !
Le site est très sérieux et apporte des garanties sur le professionnalisme de la démarche :

« Tous les centres de contrôle technique sont sous surveillance administrative de la DRIRE (Direction régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement). On est donc dans l’obligation légale de rendre compte aux ministères de l’Écologie et de l’intérieur. »

« En cas d’avis différent de la part d’un centre de contrôle technique non partenaire, nous nous engageons à prendre en charge le montant des deux contrôles techniques effectués. »

Donc pas de risque de se faire arnaquer !

Comment économiser et obtenir le contrôle technique gratuit ?

Pour profiter de ce bon plan astuce, rendez-vous sur controletechniquegratuit.com et répondez aux questions sur votre véhicule et vos habitudes en matière d’entretien et d’utilisation.  Plus vous remplirez le questionnaire avec précision, moins le contrôle technique vous coûtera cher, et si vous remplissez le questionnaire complètement, vous accédez au contrôle technique gratuit.

Le site vous demande de rentrer votre carte bancaire? Ne vous inquiétez pas ! Il s’agit d’une caution si vous décidez de ne remplir qu’une partie du questionnaire mais également une garantie au cas où ne vous présentez pas au rendez-vous.

Pour les annulations, une fois le rendez-vous pris, vous pouvez :
– Annuler gratuitement jusqu’à 5 jours à l’avance.
– Entre 5 et 2 jours, cela vous coûtera 30% du montant.
– En cas d’annulation à moins de 2 jours, la totalité sera à votre charge.

D’une pierre deux coups !

Cocorico peut également s’occuper de la vente de votre véhicule pour vous. Ce n’est bien sûr pas obligatoire.

Bon plan bonnes affaires : economiser sur son permis de conduire

Bon plan bonnes affaires pour économiser sur le permis de conduire :

1- Economiser sur son permis en faisant le bon choix

Certains sites vous permettent de comparer les auto-écoles en trouvant facilement toutes les informations sur celles-ci. Les principales informations à vérifier et comparer : le taux de réussite et les tarifs pratiqués.

Plus le taux de réussite est élevé plus vous avez de chance d’obtenir votre permis du premier coup et ainsi de pouvoir économiser de l’argent.

Ps : Evitez les sites qui vous promettent de vous envoyer des permis européens. Ce sont des arnaques qui vont vous faire perdre plus d’argent qu’autre chose.

2- Bon plan bonnes affaires

Il existe des promotions et des réductions pour à peu près tous et le permis de conduire n’y échappe pas.

Pour profiter de ces bons plans rendez-vous sur des sites d’achats groupés, vous y trouverez des propositions de forfait à meilleur prix pour les heures de conduite. Assurez-vous bien qu’il n’y a pas de coût supplémentaire ou de coût annexe.

3- Passer le permis en candidat-libre pour economiser

Il est vrai que passer le permis en candidat libre est plus économique que dans une auto-école, cela n’est pourtant pas adapté à tous les futurs automobilistes.

Il n’est pas obligatoire d’être inscrit dans une auto-école pour pouvoir passer son permis. Il suffit de déposer un dossier à la préfecture, et il est ensuite possible de circuler librement, toujours accompagné, mais seulement au volant d’une voiture à doubles commandes.
L’examen du code ne demande aucun frais. Néanmoins il faut justifier 20 heures de conduite.

4- Economiser avec une auto-école en ligne !

Les auto-écoles en ligne se développent. Vous vous occupez des formalités d’inscription et vous recevez vos cours directement sur internet. Sur certains sites comme auto-ecole.net, par exemple, l’élève peut préparer sa leçon de conduite à l’avance, sur le web, grâce à des modules thématiques et des simulations de conduite pour s’entraîner aux épreuves du permis de conduire. Ce qui représente un important gain de temps et d’argent.
Les leçons proposées sont données par un réseau de moniteurs salariés proposant 42 points de rendez-vous dans toute l’Île-de-France ; les clients peuvent donc choisir l’endroit qui leur convient le mieux.

L’apprentissage est personnalisé, vous étudiez à votre rythme, les questionnaires à thèmes ainsi que les simulations vidéo vous permettent de vous focaliser sur vos faiblesses.

C’est l’un des meilleurs moyens pour économiser sur son permis de conduire.

5- Bénéficier des aides

Pour les personnes en situation précaire et à faibles revenus le permis signifie une chance en plus de trouver un travail.

En France il existe un réseau d’auto-écoles sociales qui propose des formations moyennant une contribution symbolique de 50 à 100 euros.
Il existe aussi le permis à un euro (fonctionnant sous forme de prêt) ou des aides locales de la mairie ou de la région voire de pôle emploi pour les jeunes où les demandeurs d’emploi.

6- Louer une voiture à double commande

Si dans votre ville une agence de location de véhicule à double commande est présente, vous pouvez parfaire votre conduite avec ce type de voiture. Cette solution est moins chère que de multiplier les leçons de conduite. Certains sites comme permis malin permettent de louer des véhicules à doubles commandes par contre il faut que l’accompagnateur ait suivi une formation spécifique de quatre heures et possède un permis depuis plus de cinq ans. Et il vaut mieux commencer sur le parking d’une grande surface pour éviter les mauvaises surprises.

L’élève pourra présenter le permis en candidat libre à 18 ans et le loueur qui remplit le formulaire d’inscription au permis devra attester que l’élève a bien effectué 20 heures de conduite sur un véhicule conforme.

Cette méthode peut vous permettre d’économiser jusqu’à 30% sur le prix du permis.

7- Bon plan : changer de département

Si vous ne le saviez pas, le prix du permis diffère selon les villes. Par exemple le prix du permis à Paris est quasiment le double que dans certaines autre villes de France. De plus en plus de personnes optent pour cette méthode. Sachez que dans certaines régions on peut économiser plus de 700 euros.

Vous pouvez aller plus loin en passant votre permis de conduire à un tarif avantageux en allant dans un autre pays de l’UE. En Belgique le permis coûte 500 euros, en Italie 900 euros Seul petit bémol il faut avoir une adresse dans le pays depuis plus de six mois et maîtriser la langue.